Je n’ai plus peur d’être trompé par les faux Christs (II)

Le frère Zhang a poursuivi : « Dieu est la vérité, le chemin, et la vie. Par conséquent, pour faire la distinction entre le vrai Christ et les faux Christs, outre les principes de l’œuvre de Dieu, il faut aussi se fonder sur leur essence. » Puis, le frère Zhang a envoyé ce passage des paroles de Dieu : « Dieu devenu chair est appelé le Christ et ainsi le Christ qui peut donner la vérité aux gens est appelé Dieu. Il n’y a rien d’excessif à ce sujet, car Il possède l’essence de Dieu et possède le tempérament et la sagesse de Dieu dans Son œuvre, qui sont inaccessibles par l’homme. Ceux qui s’appellent Christ, mais ne peuvent pas faire l’œuvre de Dieu, sont des imposteurs. Christ n’est pas seulement la manifestation de Dieu sur la terre, mais aussi la chair particulière assumée par Dieu pendant qu’Il réalise et accomplit Son œuvre parmi les hommes. Cette chair ne saurait être remplacée par un homme quelconque, mais elle peut bien entreprendre l’œuvre de Dieu sur la terre et exprimer le tempérament de Dieu, et bien représenter Dieu et donner la vie à l’homme. Tôt ou tard, ces faux Christs tomberont tous, car bien qu’ils prétendent être le Christ, ils ne possèdent rien de l’essence du Christ. Et donc Je dis que l’authenticité du Christ ne peut pas être définie par l’homme, mais elle est traitée et décidée par Dieu Lui-même. »

Le frère Zhang a déclaré : « D’après les paroles de Dieu, nous pouvons savoir que le Christ est la chair incarnée de l’Esprit de Dieu, qu’Il a la substance de la divinité, que l’œuvre qu’Il accomplit est l’œuvre de Dieu, que le tempérament qu’Il révèle est le tempérament de Dieu, et qu’Il peut exprimer la vérité à n’importe quel moment et en tout lieu pour approvisionner et guider les hommes. Seul Christ peut accomplir l’œuvre consistant à sauver l’humanité. Par exemple, le Seigneur Jésus est Christ. Sa manifestation et Son œuvre ont mis fin à l’ère de la Loi et ont inauguré l’ère de la Grâce. Il a exprimé Ses paroles et Il a donné aux hommes le chemin de la repentance, en leur faisant clairement connaître le dessein et les exigences de Dieu et en leur donnant un chemin de pratique dans les difficultés. Grâce à Ses paroles, les gens ont su comment Le prier, comment interagir entre eux, comment pardonner aux autres, et ainsi de suite. De plus, Il a exprimé le tempérament de bonté et de miséricorde de Dieu. Il a guéri les malades et chassé les démons, et Il a donné aux gens une grâce sans limites. Finalement, Il a été crucifié pour racheter l’humanité, et Il a ainsi achevé la rédemption de toute l’humanité. En conséquence, les hommes ont été libérés des contraintes et des entraves des lois, et ils ont évité le risque d’être condamnés et mis à mort à cause de leurs manquements. Cette œuvre ne peut être accomplie par personne d’autre. Donc, grâce à Son œuvre et à Ses paroles, on peut voir que le Seigneur Jésus est la vérité, le chemin, et la vie. De même, dans les derniers jours, Dieu s’est fait chair une fois encore, mettant fin à l’ère de la Grâce pour inaugurer l’ère du Règne. Il a prononcé des millions de paroles, entrepris une étape de l’œuvre de jugement et de purification, et exprimé le tempérament juste, majestueux, courroucé et inviolable de Dieu. Les paroles de Dieu Tout-Puissant ont dévoilé les mystères du plan de gestion de Dieu tout entier, ainsi que la fin et la destination de l’humanité dans l’avenir. Par ailleurs, en ciblant les besoins des hommes, ces paroles ont clairement donné aux hommes toute la vérité dont ils ont besoin pour pouvoir être purifiés et sauvés. Elles indiquent, par exemple, comment Satan corrompt l’humanité, quelles sont la substance et la vérité de la corruption de l’homme par Satan, comment Dieu juge et purifie le tempérament corrompu des hommes, comment croire en Dieu, comment obéir à Dieu, quel genre de personnes Dieu aime, quel genre de personnes Dieu abhorre et élimine, et comment chercher à être rendu parfait par Dieu. En faisant l’expérience du jugement et du châtiment par les paroles de Dieu, nous avons compris la substance et la source de notre corruption par Satan et nous avons pu reconnaître le tempérament juste, saint et inviolable de Dieu. Nous ne pouvons que nous prosternons devant Dieu et manifester un vrai remords. Alors nous commençons à devenir plus respectueux et soumis à Dieu, et progressivement nous nous débarrassons de nos tempéraments corrompus et nous nous libérons des liens du péché pour obtenir le salut de Dieu. Les paroles et l’œuvre de Dieu Tout-Puissant ont apporté aux hommes la vérité, le chemin et la vie, et ainsi Dieu Tout-Puissant est Dieu Lui-même, Christ incarné. Mais les faux Christs ne possèdent pas la substance de Dieu, si bien qu’ils sont incapables d’exprimer la vérité, sans parler d’accomplir l’œuvre de salut de l’humanité. Ils ne peuvent que dire des paroles spécieuses pour tromper les gens et leur nuire. Après avoir entendu leurs paroles, les gens n’ont aucune nourriture pour la vie et aucun chemin à suivre. De plus, leur esprit devient de plus en plus sombre et déprimé. À la fin, ils seront dévorés par Satan. Par conséquent, d’après les paroles, l’œuvre et le tempérament du Dieu incarné, on voit que seul Celui qui possède la vérité, le chemin et la vie est Christ. »

Ayant lu les paroles de Dieu Tout-Puissant et entendu la communication du frère Zhang, j’ai parfaitement compris la vérité sur la manière de discerner le vrai Christ des faux Christs. Je me suis dit : « C’est vrai. Seul Christ est la vérité, le chemin et la vie. Seul est Christ Celui qui peut exprimer les vérités et accomplir l’œuvre de Dieu Lui-même. Quiconque affirme être Christ mais est incapable d’exprimer la vérité et d’accomplir l’œuvre de salut de l’humanité est un faux Christ. Aujourd’hui, j’ai trouvé le chemin, et je n’ai plus besoin d’être aveuglément sur la défensive par peur d’être trompée par de faux Christs. Grâces soient rendues à Dieu. »

Après cela, pendant un certain temps, le frère Zhang a échangé avec moi à propos d’autres aspects de la vérité comme le mystère de l’incarnation, les différences entre l’œuvre de Dieu et le travail des hommes, les secrets de la Bible, etc. En écoutant sa communication, j’ai été de plus en plus satisfaite. Chaque jour, j’étais impatiente de me réunir avec les frères et les sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant, et après chaque réunion, je partageais avec ma mère l’éclairage que j’avais obtenu. Peu à peu, j’ai acquis une certaine connaissance de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Après avoir cherché et étudié pendant un certain temps, j’ai eu la certitude que Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus revenu. Par la suite, j’ai commencé à prêcher l’Évangile pour que davantage de gens ayant soif de la manifestation de Dieu soient informés que le Seigneur est revenu.

J’ai été témoin des vraies couleurs des méchants serviteurs.

Je n'ai plus peur d'être trompé par les faux Christs (II)Un vendredi de mai 2018, ma mère et moi sommes allées dans notre Église originelle pour prêcher l’Évangile. Or, à la fin de l’office, le pasteur a mis une vidéo dans laquelle des gens s’attaquaient à l’Église de Dieu Tout-Puissant. Ces rumeurs et ces calomnies m’ont mise très en colère. J’ai pensé : « L’Église de Dieu Tout-Puissant n’est pas du tout ce qu’ils en disent. Ils n’ont pas contacté cette Église et n’ont pas examiné l’œuvre de Dieu des derniers jours, alors à quel titre jugent-ils arbitrairement l’œuvre de Dieu ? »

Après la vidéo, le pasteur, deux diacres et deux administrateurs nous ont demandé de rester, ma mère et moi. Puis, le pasteur nous a demandé : « Vous vous êtes mises toutes les deux à croire en Dieu Tout-Puissant ? » Nous avons répondu : « Oui. »

 De façon inattendue, un diacre s’est alors levé précipitamment et, tout en désignant ma mère du doigt, il a déclaré sur un ton furieux : « Vous avez vraiment mis votre foi en Dieu Tout-Puissant. Alors, à partir de demain, vous arrêtez d’enseigner à l’école du dimanche. Demain après-midi, je viens chez vous reprendre l’argent de notre Église. »

Ma mère a répondu : « Vous pouvez venir le chercher quand vous voulez. »

Le pasteur lui a alors demandé avec agacement : « Le monde religieux tout entier résiste à l’Église de Dieu Tout-Puissant et la condamne. Pourquoi faut-il que vous les contactiez ? »

Ma mère a répondu : « Pasteur, est-ce que la communauté religieuse possède la vérité ? Le Seigneur Jésus a-t-il dit que nous accueillerons Son retour si nous suivons la communauté religieuse ? Pensez à l’époque où Jésus s’est manifesté pour accomplir Son œuvre. Non seulement les dirigeants juifs ne l’ont pas cherchée ni examinée, mais ils ont aussi empêché le peuple juif de l’accepter. Ils ont même inventé des rumeurs et se sont frénétiquement opposés à Jésus, ils L’ont jugé et ont blasphémé contre Lui. Finalement, ils ont offensé le tempérament de Dieu, et Dieu les a maudits et punis. D’après ce que vous dites, ce qui est combattu et condamné par la communauté religieuse n’est pas le vrai chemin, alors n’êtes-vous pas en train de nier l’œuvre de Jésus ? Parce que la communauté religieuse résiste à l’Église de Dieu Tout-Puissant et la condamne, vous refusez de chercher et d’examiner l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Est-ce en accord avec la vérité ? En tant que pasteur et en tant que diacres, pourquoi n’examinez-vous pas l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours au lieu de Le condamner et de Le juger arbitrairement ? Nous avons lu beaucoup de paroles de Dieu Tout-Puissant et nous avons vu que c’est exactement des vérités, et que c’est la voix de Dieu. C’est pourquoi nous sommes certaines que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu. » Mais contre toute attente, ayant entendu ce que ma mère leur avait dit, ils l’ont pris à la légère et ne l’ont pas accepté du tout.

Ensuite, ma mère a ouvert l’application mobile de l’Église de Dieu Tout-Puissant et leur a lu des paroles de Dieu Tout-Puissant. Après les avoir entendues, un des administrateurs a dit avec dédain des choses qui étaient blasphématoires contre Dieu. Ma mère a dit avec colère : « Vous êtes vraiment trop présomptueux ! Ces paroles sont la vérité. Vous ne pouvez pas vous en rendre compte ? Vous ne reconnaissez pas la voix de Dieu ? Êtes-vous vraiment les brebis de Dieu ? »

Ils ont arboré un sourire artificiel et ont adopté une attitude dédaigneuse et arrogante. Le pasteur a déclaré : « Le Seigneur Jésus que nous attendons prendra toujours la forme d’un Juif, avec des cicatrices des clous dans Ses mains. En dehors de Lui, nous n’accepterons personne, même si la parole de Dieu Tout-Puissant est la vérité. » En les voyant aussi obstiné, ma mère et moi n’avions plus rien à leur dire. J’ai vu que leur conduite était exactement la même que celle des pharisiens, ceux qui résistaient au Seigneur Jésus. Ils croyaient en Dieu, mais ne cherchaient pas la vérité et ne se souciaient pas d’entendre la voix de Dieu. Ils préféraient continuer avec arrogance à rester dans leurs conceptions et dans leurs imaginations, et ils jugeaient arbitrairement l’œuvre de Dieu et s’y opposaient. Ils résistaient à Dieu tout en Le servant.

Par la suite, le pasteur nous a menacées, ma mère et moi : « Nous vous donnons un mois pour y réfléchir, après quoi je vous exclurai de l’église si vous insistez encore pour croire en Dieu Tout-Puissant. »

J’ai répondu, indignée : « Nous n’avons pas besoin d’y réfléchir. Vous pouvez nous exclure maintenant. Après ce moment de recherche et d’examen de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, nous sommes déjà certaines que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu. Puisque nous avons enfin entendu la voix de Dieu, nous ne reviendrons jamais à l’église pour une réunion, même si vous ne nous excluez pas. »

Le pasteur a murmuré sournoisement : « Non. Si on vous exclue maintenant, qu’est-ce que nos frères et nos sœurs vont penser de nous ? Ils vont dire qu’on vous a exclues uniquement parce que vous participiez à des réunions en ligne. Alors, est-ce qu’on ne nous prendra pas pour des gens impitoyables ? Dans un mois, nous leur dirons que vous continuez à vouloir croire en Dieu Tout-Puissant et que vous avez décidé de quitter l’église alors que nous avions fait de notre mieux pour vous persuader de rester et que nous vous avions laissé suffisamment de temps pour réfléchir, et donc nous vous avons exclues. »

En l’entendant parler ainsi, j’ai été tout à fait dégoûtée et je n’ai plus voulu leur dire un mot de plus. J’ai alors empoigné ma mère pour sortir. Avant que nous partions, le pasteur nous a prévenues : « S’il faut que vous croyiez en Dieu Tout-Puissant, c’est votre affaire, mais vous n’êtes pas autorisées à entrer en contact avec les frères et les sœurs dans notre église. »

Il était plus d’une heure du matin quand nous avons quitté l’église. En repensant à ce qui venait de se produire, je n’avais pas imaginé que le pasteur et les prédicateurs, que nous pensions être de caractère noble et que nous tenions en haute estime, seraient des gens qui se conduisent ainsi. J’ai alors pensé à ces paroles de Dieu : « Ce sont ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais ne comprennent pas le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de “chair ferme”, comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ? »

Dans le passé, j’ai toujours pensé que les pasteurs et les anciens étaient ceux qui servaient le Seigneur, qu’ils devaient comprendre la Bible et être en accord avec le dessein de Dieu mieux que personne, et que lorsque le Seigneur reviendrait, ils L’accueilleraient immanquablement. Or, à ma surprise, quand le pasteur et les prédicateurs ont entendu la nouvelle du retour du Seigneur, non seulement ils n’ont pas cherché ni étudié, mais ils ont été très arrogants et suffisants, ils s’en sont tenus obstinément à leurs conceptions et à leurs imaginations, ils ont jugé et condamné Dieu et Son œuvre dans les derniers jours, et ils n’ont montré aucune crainte de Dieu. Pire, afin de conserver leurs positions et leurs moyens de subsistance, ils ont empêché les croyants d’examiner l’œuvre de Dieu des derniers jours sous prétexte de « protéger le troupeau des brebis ». Et ils ont recouru à des méthodes de menace et d’intimidation pour faire pression sur les croyants qui acceptaient l’œuvre de Dieu des derniers jours, les obligeant ainsi à renoncer à leur foi en Dieu Tout-Puissant, à trahir le vrai chemin et en fin de compte, à perdre la chance d’être sauvés. N’ayant pas réussi à déstabiliser ces croyants par toutes les méthodes possibles, ils les ont expulsés de l’église pour que les autres frères et sœurs les rejettent, afin de les empêcher de diffuser l’Évangile auprès de ces frères et ces sœurs. Le pasteur et les prédicateurs ont vraiment été sournois et venimeux ! À l’époque, afin de protéger leurs positions et leurs moyens de subsistance, les pharisiens ont fanatiquement combattu et condamné le Seigneur Jésus et L’ont crucifié. En les comparant aux pasteurs et aux anciens aujourd’hui, je me suis aperçue que leur substance était la même que celle des pharisiens, et qu’ils étaient les antéchrists révélés par l’œuvre de Dieu des derniers jours et des démons dévoreurs d’âmes. Jusqu’alors, je n’avais pas pleinement réalisé que lorsqu’un croyant ne connaît pas Dieu ni l’œuvre de Dieu, il peut suivre son tempérament satanique, arrogant et vaniteux, résister à Dieu et offenser le tempérament de Dieu, quelle que soit son aptitude à travailler et à souffrir extérieurement.

En même temps, je ne pouvais que louer et remercier Dieu. J’ai repensé à la manière dont j’avais été trompée par l’attitude hypocrite des pasteurs et des anciens, que j’avais toujours vénérés et écoutés, et que j’avais même suivis dans leur résistance à Dieu lorsqu’il s’était agi de recevoir le retour du Seigneur. C’est la révélation de Dieu qui m’a permis de finalement percer à jour l’essence maléfique des pasteurs et des anciens, qui leur fait haïr la vérité et Dieu, et ainsi j’ai pu échapper à leurs embûches et accueillir le retour du Seigneur. J’ai sincèrement remercié Dieu pour Son salut. Dans ma future vie de foi, j’ai l’intention de tout faire pour rechercher la vérité et rendre à Dieu Son amour. 

La fin.

Première partie : Je n’ai plus peur d’être trompé par les faux Christs (I)

Nous recommandons:

Film chrétien « Briser les chaînes et courir » (Partie 1/4)