L’époque de Noé est arrivé : Comment pouvons-nous embarquer sur l’arche des derniers jours ?

Que devons-nous déduire de l’apparente résurgence de l’époque de Noé ?

Toute l’humanité vit aujourd’hui sous la domination de Satan et devient chaque jour plus profondément corrompue. Les choses positives sont condamnées, les choses négatives sont de plus en plus tenues en haute estime par les gens du monde entier, et l’humanité est maintenant un grand auxiliaire du mal. En particulier, dans toutes les grandes villes, on trouve des bars à karaoké, des restaurants, des boîtes de nuit qui tous débordent de malignité et de promiscuité. Les gens se complaisent à manger, à boire, à faire la fête, à satisfaire leurs pulsions charnelles, et ils ont perdu leur dignité et leur intégrité. Il n’y a pas d’amour entre les personnes, et chacun se montre incroyablement égoïste et méprisable. Pour de l’argent ou par intérêt, les gens entrent en compétition les uns avec les autres, complotent et se trompent les uns les autres et vont même jusqu’à en venir aux mains. Même les frères et sœurs, les parents et les enfants, les amis et les proches sont ainsi, et se brouillent bien souvent parce qu’ils ne pensent qu’à leur propre profit. Et ce ne sont pas que les incroyants qui se comportent ainsi. Bien des frères et des sœurs qui croient au Seigneur n’appliquent pas Ses enseignements mais suivent les tendances du monde : ils veulent être à la mode, ils convoitent les richesses et manœuvrent pour obtenir la position sociale qu’ils désirent. Certains croyants ne se rendent même pas aux réunions, ou quand ils le font, ils ne viennent que pour s’amuser, pour vendre leurs marchandises, pour trouver un ou une partenaire, pour se faire des contacts, etc. Lentement mais sûrement, le monde absorbe l’église. Aujourd’hui, dans ce monde qui se fait l’avocat du diable et déforme la vérité, personne n’a l’amour de la vérité ni ne prend l’initiative de rechercher l’œuvre et l’apparition de Dieu, et personne ne s’efforce d’être honnête et de vivre sa vie en accord avec les paroles de Dieu. Au lieu de cela, tout le monde est attiré par le mal, s’abandonne au vice et agit sans aucune retenue.

Tout cela nous rappelle l’époque de Noé. En ce temps-là, les gens se souciaient peu de l’existence de Dieu ; ils ne Le révéraient pas ni ne suivaient Ses enseignements. Au contraire, ils défiaient Dieu en commettant toutes sortes de mauvaises actions : meurtres, incendies criminels, vols, etc. Ils se comportaient comme des dépravés, se mariaient à de nombreuses reprises, leurs pensées et leurs actes étaient pleins de méchanceté et ils étaient intolérablement corrompus. Ils ont donc été punis par Dieu et détruits par le déluge. De nos jours, les gens du monde entier sont tout aussi corrompus et mauvais qu’à l’époque de Noé, si ce n’est davantage. Il y a deux mille ans, le Seigneur Jésus a prédit : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; le déluge vint, et les fit tous périr. […] Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme paraîtra » (Luc 17:26-30). Les paroles du Seigneur nous enseignent quelque chose de très important : dans les derniers jours, quand les gens seront devenus aussi corrompus et mauvais qu’au temps de Noé, l’avènement du Fils de l’homme se produira, et le Seigneur reviendra. Alors comment pouvons-nous embarquer sur l’arche des derniers jours avant le début de la grande tribulation ?

La catastrophe des derniers jours est venue, comment entrer dans l’arche des derniers jours ?

Quels sont les principes de l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité ?

Si nous voulons embarquer sur l’arche des derniers jours, nous devons tout d’abord réfléchir aux principes de l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité au temps de Noé. A cette époque, l’humanité avait atteint de tels sommets de méchanceté et de débauche qu’elle avait offensé le tempérament de Dieu. Cependant, Il n’a pas immédiatement détruit les gens de cette époque mais a au contraire œuvré pour le salut de l’homme. D’abord, Dieu a ordonné à Noé de construire l’arche, puis Il S’est servi de lui pour répandre Sa parole parmi ses contemporains, en leur disant que Dieu allait accomplir l’œuvre de destruction du monde. Noé les a avertis qu’ils devaient se repentir, accepter la parole de Dieu et embarquer sur l’arche, et que c’était leur seule chance de survie. Noé a ainsi prêché la parole de Dieu pendant plus de cent ans et c’est le temps que Dieu a donné à l’humanité pour lui laisser une chance de se repentir – tel est l’amour de Dieu pour les hommes. Mais les gens de l’époque n’ont pas cru Noé. Ils se sont moqués de lui, et se sont basés sur leurs propres conceptions et leur propre imagination pour délimiter l’œuvre de Dieu, pensant qu’il Lui était impossible d’envoyer un déluge détruire le monde. Ils ont refusé de croire ce qu’ils ne pouvaient pas voir de leurs propres yeux, et aucun d’entre eux n’a donc accepté la parole de Dieu. Quand Dieu a achevé Son œuvre pour sauver l’humanité, Il a commencé à déchaîner le déluge pour punir tous les méchants. C’est alors que la porte de l’arche a été scellée, et hormis les huit membres de la famille de Noé qui ont survécu, tous les autres, tous ceux qui avaient défié Dieu et commis toutes sortes de mauvaises actions, ont été emportés par le déluge. Ils ont manqué leur chance d’être sauvés par Dieu. Ainsi, nous voyons que l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité peut être divisée en deux étapes : d’abord Il tente de sauver les hommes, puis Il les détruits. L’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité implique de donner aux hommes une chance de se repentir, ce qui permet aussi de mettre les hommes à nu et de les séparer en fonction de leur nature. Ceux qui sont capables d’obéir à la parole de Dieu et d’agir comme Il le requiert, et ceux qui ne croient pas à la parole de Dieu, qui refusent d’accepter Son œuvre de salut, mais qui au contraire défient Dieu et se rebellent contre Lui, sont tous entièrement mis à nu par l’œuvre du salut de Dieu. Ce n’est qu’après que Dieu a séparé les bons des méchants qu’Il commence à décider de leur fin, à récompenser les bons et à punir les méchants. La fin de chacun est alors décidée, les méchants sont éliminés, et c’est ainsi que se manifestent l’amour et la justice de Dieu.

En vérité, le Seigneur, quand Il reviendra dans les derniers jours, œuvrera aussi d’abord à sauver l’humanité, puis Il apparaîtra ouvertement pour récompenser les bons et punir les méchants. Ainsi, si nous voulons embarquer sur l’arche des derniers jours, nous devons d’abord accepter l’œuvre de la venue secrète du Seigneur. Beaucoup de frères et sœurs sont peut-être sceptiques à cet égard, et se demandent sans doute, « Le Seigneur ne descendra-t-Il pas ouvertement sur une nuée blanche quand Il reviendra dans les derniers jours ? » Ils se posent la question parce que la Bible dit : « Voici, il vient avec les nuées. […] » (Apocalypse 1:7). Si le Seigneur devait vraiment apparaître ouvertement dans les nuées, comme nous le pensons, alors personne n’oserait Lui résister, et comment pourrait-Il alors accomplir Son œuvre en distinguant les bons des méchants ? Nous devrions prêter davantage attention à la Bible, car en plus des versets qui prédisent que Dieu viendra ouvertement avec les nuées, beaucoup d’autres versets évoquent Sa venue en secret.

Le Seigneur viendra d’abord en secret quand Il reviendra dans les derniers jours

Beaucoup de versets de la Bible mentionnent la venue du Seigneur en secret, par exemple : « Voici, je viens comme un voleur » (Apocalypse 16:15). « Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! » (Matthieu 25:6). « Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme » (Matthieu 24:27).« C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas » (Matthieu 24:44). « Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération » (Luc 17:24-25). Ces prophéties disent que Dieu viendra comme un voleur, ce qui signifie qu’Il reviendra en secret dans les derniers jours. Ces versets mentionnent aussi « l’avènement du Fils de l’homme » et « le Fils de l’homme viendra ». Le « Fils de l’homme » fait référence à Dieu incarné. Seul Dieu incarné, c’est-à-dire né de l’homme, avec un corps humain normal, peut être appelé le « Fils de l’homme », alors que s’Il revenait dans Son corps spirituel, Il ne pourrait pas être appelé « Fils de l’homme ». Par exemple, le corps spirituel du Seigneur Jésus ressuscité pouvait traverser les murs et disparaître à volonté dans les airs. Un tel corps spirituel surnaturel ne pourrait pas être appelé « Fils de l’homme». Cela nous montre que lorsque le Seigneur Jésus reviendra dans les derniers jours, Il viendra parmi les hommes en secret, dans un corps de chair d’apparence normale. Il apparaîtra, vu de l’extérieur, comme une personne normale et ordinaire, et personne ne pourra deviner Sa véritable identité ni Son statut réel, qu’Il gardera secrets. Ce ne sera que lorsqu’Il commencera à œuvrer et à prononcer Ses paroles pour sauver l’humanité que ceux qui sont capables de discerner Sa voix Le reconnaîtront. Ceux qui sont incapables de discerner Sa voix Le traiteront comme une personne normale, nieront Son identité, Le rejetteront et même Le condamneront, tout comme, lorsque le Seigneur Jésus a pris chair pour accomplir Son œuvre, les pharisiens L’ont pris pour une personne ordinaire, Lui ont résisté, L’ont condamné et crucifié. En fait, pendant la période au cours de laquelle Dieu incarné est venu en secret, les pharisiens ont manqué leur chance d’obtenir le salut de Dieu et ont été punis par Lui pour leurs mauvaises actions commises pour Le défier. De plus, ce n’est qu’en prenant chair dans les derniers jours que Dieu peut ressentir de la souffrance. S’Il venait ouvertement avec les nuées, tout le monde aurait peur et se prosternerait devant Lui, et personne n’oserait Lui résister. Si tel était le cas, les prophéties qui prédisent la venue secrète du Seigneur ne pourraient pas se réaliser.

Pages: 1 2