Les grandes catastrophes approchent, comment pouvons-nous être enlevés avant la catastrophe

Fin 2019, l’infection par le coronavirus entraînant une pneumonie s’est déclarée à Wuhan, en Chine. Aujourd’hui, le coronavirus s’est répandu dans plus de 27 pays et régions du monde. L’Organisation Mondiale de la Santé a annoncé qu’il s’agissait d’une urgence de santé publique de portée internationale. Les feux de brousse sans précédent en Australie, qui durent depuis quatre mois ont engendré des inquiétudes préoccupantes. De plus, en 2020 l’Afrique de l’Est est touchée par la pire invasion de criquets qu’elle ait connu depuis 25 ans. Il en résulte une crise alimentaire sévère dans plusieurs pays africains. Les pires pluies torrentielles depuis 100 ans ont frappé le sud-est du Brésil et détruit nombre de maisons. … Aujourd’hui, dans le monde entier, épidémies, incendies, plaies de criquets, inondations et autres catastrophes sont de plus en plus grave. De plus, les quatre lunes de sang sont déjà apparues. Tous ces signes indiquent que les prophéties concernant le retour du Seigneur se sont accomplies, et c’est ce qui a été prophétisé par le Seigneur Jésus au sujet des signes de Son retour : « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel » (Luc 21:10-11).

Les grandes catastrophes approchent, comment pouvons-nous être enlevés avant la catastrophe

De nombreux frères et sœurs sont inquiets et confus : maintenant que les catastrophes sont si graves et que la prophétie du retour du Seigneur s’est accomplie, pourquoi n’avons-nous pas été enlevés dans les airs avant ces catastrophes ? Le Seigneur est fidèle et accomplira Sa promesse de nous amener dans les derniers jours. Alors pourquoi n’avons-nous pas déjà été enlevés dans les airs avant les catastrophes, comme Il nous l’a promis ? Avons-nous mal interprété ce que signifie être enlevé ? Ayons aujourd’hui un échange à ce sujet.

Être enlevé signifie-t-il vraiment être transporté au paradis ?

Nous espérons être enlevés dans les airs avant les catastrophes et rencontrer le Seigneur lors de Son retour, selon 1 Thessaloniciens 4:17 : « Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » Effectivement, retenons que ce vers reprend les paroles de Paul, et non celles du Seigneur Jésus. Bien que la parole de Paul soit consignée dans la Bible, il n’était qu’un apôtre. Certaines de ses paroles étaient révélées par l’Esprit Saint, mais certaines provenaient de sa conception et de son imagination, qui n’étaient pas en accord avec la vérité. Par conséquent, en accueillant le retour du Seigneur, nous devons considérer la parole du Seigneur Jésus comme référence, et seule cette référence est conforme à la volonté de Dieu.

Être enlevé signifie-t-il vraiment être transporté au paradis ? Le Seigneur nous a enseigné dans Sa prière : « Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6:9-10). Le Seigneur nous a expliqué clairement que dans les derniers jours Il établira Son royaume sur la terre et Sa volonté se fera également sur la terre. Dans l’Apocalypse 21:2-3, il est prophétisé : « Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, […]. Et j’entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. » Dans l’Apocalypse 11:15 il est également prophétisé : « […] Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. » Ces prophéties mentionnent « descendre du ciel » « le tabernacle de Dieu avec les hommes ! » « Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ », et elles prouvent toutes que Dieu va vivre avec l’homme sur la terre dans les derniers jours et qu’Il y établira Son royaume. Cependant nombreux sont ceux qui pensent que lors du retour du Seigneur ils seront transportés dans les airs afin de Le rencontrer. N’est-ce pas là leur conception et leur imagination ? Dieu prévoit d’établir Son royaume sur la terre, mais ils souhaitent quand même être transportés dans les airs. N’est-ce pas contraire à la parole de Dieu ?

En fait, nous pouvons le découvrir à partir de l’œuvre de Dieu. Quand Dieu a créé l’homme au commencement, Il l’a formé à partir de la poussière du sol, et a mené Adam et Ève à L’adorer et à diriger toutes choses sur terre. À l’époque de Noé, Dieu n’a pas emporté Noé et sa famille dans les airs pour éviter le déluge, mais lui a plutôt demandé de construire une arche sur la terre. C’est également sur la terre que Noé et sa famille ont vécu et se sont multipliés après le déluge. Dans les derniers jours de l’ère de la Loi, lorsque les hommes risquaient d’être exécutés pour avoir violé les lois, Dieu ne les a pas amenés dans les airs pour les laisser profiter du sacrifice d’expiation. Au lieu de cela, Dieu est personnellement devenu chair, et a été tout simplement crucifié pour racheter les hommes de leur péché. À partir de la parole de Dieu, nous nous rendons compte qu’Il a toujours réalisé Son œuvre sur la terre pour sauver les gens et les mener à vivre et à Le vénérer. Il n’a jamais emmené personne dans les airs. Donc notre espoir d’être enlevé dans les airs n’est pas conforme à l’œuvre de Dieu.

Qu’est-ce que l’enlèvement avant les catastrophes ?

Afin de comprendre ce que signifie être enlevé avant les catastrophes, expliquons d’abord ce que signifie l’enlèvement. La parole de Dieu dit : « “Être enlevé” ne signifie pas être transporté d’en bas en haut comme les gens l’imaginent. C’est une énorme erreur. Être enlevé fait référence à Ma prédestination et à Ma sélection. Cela vise tous ceux que J’ai préordonnés et choisis. Ceux qui ont acquis le statut de fils premier-né, le statut de fils ou de peuple sont tous ceux qui ont été enlevés. C’est tout à fait incompatible avec les notions des gens. Ceux qui auront une part dans Ma maison dans l’avenir sont tous des gens qui ont été enlevés devant Moi. C’est absolument vrai, cela ne change jamais et ne peut être réfuté par personne. C’est la contre-attaque envers Satan. Tous ceux que J’ai prédestinés seront enlevés devant Moi. » Nous pouvons donc comprendre qu’être enlevé ne signifie pas être transporté dans les airs pour rencontrer le Seigneur comme nous l’avions imaginé, mais signifie que lorsque Dieu vient sur la terre pour accomplir Son œuvre et que les gens entendent Sa voix, ils peuvent Le reconnaître, L’accepter, obéir à Sa nouvelle œuvre et se présenter devant Lui. C’est là la vraie signification de l’enlèvement. Elle est semblable à ce qu’avait fait le Seigneur Jésus lors de Son œuvre de rédemption à la fin de l’ère de la Loi. Ceux qui entendaient la parole du Seigneur et reconnaissaient Sa voix croyaient fermement qu’Il était le Messie et Christ, et acceptaient ainsi le salut du Seigneur. Ce qui signifie qu’ils ont été enlevés auprès de Dieu. Pierre, Matthieu, Luc et tous les autres qui acceptent le salut du Seigneur sont ceux qui ont été enlevés auprès de Lui.

Que signifie donc l’enlèvement avant les catastrophes ? Dieu réalise une œuvre nouvelle avant les grandes catastrophes. Si nous reconnaissons la voix de Dieu, acceptons Son œuvre dans les derniers jours, et marchons dans les pas de l’Agneau en cette période, nous sommes bien ceux qui sont enlevés avant les catastrophes. Nous avons ainsi la possibilité de devenir vainqueurs auprès de Dieu avant les catastrophes. Par contre, ceux qui restent dans leur conceptions et imaginations et refusent d’accepter l’œuvre de Dieu dans les derniers jours ne seront, comme les pharisiens de l’époque, non seulement pas enlevés avant les catastrophes, mais seront également révélés par la nouvelle œuvre de Dieu et feront l’objet de Sa haine et de Son rejet. Ils ne peuvent que pleurer et grincer des dents pendant les catastrophes.

Comment pouvons-nous être enlevés avant les catastrophes

Le Seigneur Jésus a dit : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13). Dans l’Apocalypse chapitre 2 et 3, il a prophétisé à plusieurs reprises : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises. » Et l’Apocalypse 3:20 écrit également : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » À partir de la parole du Seigneur Jésus, nous comprenons que le Seigneur viendra dans les derniers jours pour nous guider dans toute vérité. En d’autres termes, Dieu S’adressera aux Églises et frappera à la porte de nos cœurs avec Sa parole. Rester des vierges sages est la seule façon pour nous d’accueillir le Seigneur et d’être enlevé devant Lui avant les catastrophes : nous devrions humblement le chercher et nous y employer lorsque nous entendons des personnes témoigner que le Seigneur est revenu et a révélé Sa parole, et devrions prêter attention pour discerner si ces paroles sont celles de la voix de Dieu, si elles ont l’autorité et le pouvoir. En d’autres termes, qu’une personne puisse être enlevé devant Dieu dépend de si elles peuvent reconnaître Sa voix, si elles peuvent humblement rechercher la parole de l’Esprit Saint dite aux églises, et suivre les pas de Dieu. C’est la clé afin d’être enlevé devant le trône de Dieu, exactement comme Pierre, Jean et tous ceux qui ont accepté le salut du Seigneur, qui ont finalement reconnu la voix du Seigneur à partir de Sa parole et travaillent et suivent les pas de l’Agneau parce qu’ils ont à cœur de suivre humblement et de se concentrer sur les prédications du Seigneur Jésus.

Aujourd’hui, c’est la période finale des derniers jours. Les catastrophes se propagent de partout — fléaux, incendies, inondations, etc. Il est urgent de chercher la manifestation du Seigneur, ce qui est directement lié au fait de pouvoir être enlevé avant les catastrophes. Nous devrions donc devenir des vierges sages, chercher quelle église atteste du retour du Seigneur et des paroles prononcées par l’Esprit Saint. Quand nous entendons la nouvelle du retour de Dieu, nous ne devons pas l’identifier à partir de notre conception et imagination, mais devons veiller à voir s’il s’agit de l’expression de la vérité ou de la voix de Dieu. C’est la seule manière d’éviter de rater l’occasion d’être enlevé.