Menu

Dieu a également tracé des limites pour les oiseaux, les animaux, les poissons et les insectes de toutes sortes et pour toutes les plantes

Dieu a également tracé des limites pour les oiseaux, les animaux, les poissons et les insectes de toutes sortes et pour toutes les plantes

En raison de ces limites que Dieu a tracées, une variété de terrains ont produit différents environnements de survie et ces environnements de survie conviennent à diverses espèces d’oiseaux et d’animaux et leur ont aussi donné un espace de survie. Ainsi, les limites pour les environnements de survie des divers êtres vivants ont été établies. C’est la seconde partie dont nous allons parler maintenant. Tout d’abord, où les oiseaux, les animaux et les insectes vivent-ils ? Vivent-ils dans les forêts et dans les bosquets ? Ce sont leurs milieux naturels. Ainsi, en plus d’établir des limites pour les environnements géographiques variés, Dieu a également tracé des limites et établi des lois pour les oiseaux, les animaux, les poissons et les insectes de toutes sortes et pour toutes les plantes. En raison des différences entre les divers environnements géographiques et en raison de l’existence de différents environnements géographiques, différents genres d’oiseaux et d’animaux, de poissons, d’insectes et de plantes ont différents environnements de survie. Les oiseaux, les animaux et les insectes vivent au milieu des variétés de plantes ; les poissons vivent dans l’eau et les plantes poussent sur la terre. La terre inclut des zones variées comme les montagnes, les plaines et les collines. Une fois que les oiseaux et les animaux ont leurs propres habitats fixes, ils n’errent pas et ne suivent pas n’importe quel chemin. Leurs habitats sont les forêts et les montagnes. Si, un jour, leurs habitats étaient détruits, cet ordre deviendrait chaotique. Dès lors que cet ordre devient chaotique, quelles sont les conséquences ? Qui en pâtit en premier ? (L’humanité.) C’est l’humanité ! Dans ces lois et ces limites que Dieu a établies, avez-vous remarqué des phénomènes particuliers ? Par exemple, des éléphants marchant dans le désert. Avez-vous vu quelque chose de la sorte ? Si cela se produisait vraiment, ce serait un phénomène très étrange, car les éléphants vivent dans la forêt, qui est l’environnement de survie que Dieu a préparé pour eux. Ils ont leur propre environnement de survie et leur propre milieu de vie fixe, alors pourquoi erreraient-ils ? Quelqu’un a-t-il vu des lions ou des tigres marcher sur le rivage de l’océan ? Non, vous n’avez pas vu cela. L’habitat des lions et des tigres est la forêt et les montagnes. Quelqu’un a-t-il vu des baleines ou des requins de la mer nager à travers le désert ? Non, vous n’avez pas vu cela. Les baleines et les requins ont leur habitat dans l’océan. Dans l’environnement de vie de l’homme, y a-t-il des gens qui vivent avec des ours bruns ? Y a-t-il des gens qui sont toujours entourés de paons ou d’autres oiseaux à l’intérieur et à l’extérieur de leurs maisons ? Quelqu’un a-t-il vu des aigles ou des oies sauvages jouer avec des singes ? (Non.) Ce serait tous des phénomènes particuliers. Si Je vous parle de ces choses qui semblent tellement particulières à vos oreilles, c’est pour vous faire comprendre que toutes les choses créées par Dieu – peu importe qu’elles soient fixées dans un endroit ou qu’elles puissent respirer à travers leurs narines – ont leurs propres lois de survie. Bien avant que Dieu ait créé ces êtres vivants, Il avait déjà préparé pour eux leurs propres habitats, leurs propres environnements de survie. Ces êtres vivants avaient leurs propres environnements de survie fixes, leur propre nourriture et leurs propres habitats fixes, et ils avaient leurs propres lieux fixes adaptés à leur survie, des lieux avec une température appropriée pour leur survie. Ainsi, ils n’erraient pas du tout, ne mettaient pas la survie de l’humanité en danger et n’avaient pas non plus d’effet sur la vie des hommes. C’est ainsi que Dieu gère toutes choses, fournissant à l’humanité le meilleur environnement de survie. Les êtres vivants parmi toutes les choses ont tous leur propre nourriture qui les maintient en vie dans leurs propres environnements de survie. Avec cette nourriture, ils sont attachés à leur environnement de survie natal. Dans ce genre d’environnement, ils continuent à survivre, à se multiplier et à avancer conformément aux lois que Dieu a établies pour eux. En raison de ces types de lois, en raison de la prédestination de Dieu, toutes les choses vivent en harmonie avec l’humanité, et l’humanité coexiste dans une interdépendance avec toutes les choses.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique IX », dans La Parole apparaît dans la chair

Laissez un commentaire