Menu

Méditation chrétienne - Le pardon et la purification des péchés peuvent-ils avoir la même valeur ?

La plupart des frères et sœurs qui sont dans le Seigneur pensent : Le Seigneur Jésus a absous nos péchés par notre foi, et nous ne sommes plus de péché parce que le Seigneur nous a sanctifiés, donc nous sommes qualifiés pour entrer dans le royaume des cieux. Alors, ce point de vue est-il correct ? Est-il basé sur les paroles du Seigneur ?

Navigation rapide
Quelles vérités avons-nous besoin de chercher à éliminer notre nature pécheresse ?
Que devrait faire le Seigneur Jésus pour purifier et transformer la nature pécheresse de l’homme lorsqu’Il reviendra dans les derniers jours ?

En fait, la raison principale pour laquelle nous avons cet avis est que nous ne comprenons pas le vrai sens du pardon des péchés. Bien que nous soyons pardonnés de nos péchés dûs à la rédemption du Seigneur, cela ne signifie simplement que Dieu ne nous considère plus comme des pécheurs, mais cela ne signifie pas que nous avons été libérés du péché. Par exemple, lorsqu’un homme est arrêté et envoyé en prison après avoir commis un crime, sa famille dépense une énorme somme d’argent pour le relâcher. Pouvez-vous dire que celui qui fut libéré sous caution n’est pas coupable ? La réponse est définitivement non ! C’est la même chose pour nous tous qui avons accepté l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. Le Seigneur Jésus, en étant cloué sur la croix comme notre offrande pour le péché, nous a simplement rachetés des mains de Satan. En venant devant le Seigneur, nous sommes seulement purifiés de nos péchés comportementaux, mais notre nature pécheresse intérieure n’a pas encore été rejetée. Nous péchons toujours le jour et confessons nos péchés la nuit, et nous sommes incapables de nous en sortir. Si cela continue, nous deviendrons de plus en plus corrompus. Alors, les conséquences qui en découlent est que toute l’humanité sera dévorée par Satan, devenant ainsi captive de celui-ci. Ainsi, le pardon des péchés ne signifie pas être purifié, ce qui nous devrait attacher une grande importance. Mais comment pouvons-nous résoudre notre nature pécheresse pour être purifiés ? Cela doit devenir un sujet dont nous devrions le plus préoccuper.

Quelles vérités avons-nous besoin de chercher à éliminer notre nature pécheresse ?

Tout d’abord, nous devons connaître l’œuvre de Dieu ainsi que Son plan de gestion pour sauver l’humanité. Depuis que les ancêtres de l’humanité ont commis des péchés, le péché est entré dans l’homme. Le salaire du péché est la mort, alors Dieu a commencé Son plan de gestion de six mille ans pour sauver l’humanité. Premièrement, à l’ère de la Loi, l’Éternel Dieu a promulgué des lois pour que l’homme obéisse, et enseigné aux Israélites de cette époque comment vivre, comment s’entendre les uns avec les autres, comment adorer Dieu, et ainsi de suite, afin qu’ils puissent recevoir Ses soins et Sa protection en gardant la loi. Au contraire, s’ils désobéissaient à Ses lois, ils seraient lapidés à mort, ou brûlés par le feu du ciel. À cette époque, l’Éternel Dieu exigeait aussi que l’homme offre des sacrifices. Quiconque commettait d’autres péchés en dehors des Dix Commandements devrait offrir des offrandes à Dieu pour les péchés, en utilisant les moutons, le bétail et les colombes pour purifier ses péchés. De cette façon, l’homme pouvait éviter d’être mis à mort. Par conséquent, l’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi atteignit le résultat de permettre à l’homme de connaître le péché. Comme l’humanité est devenue de plus en plus profondément corrompue par Satan, ils ne pouvaient plus observer la loi, et de plus en plus de gens furent mis à mort à cause de leurs violations. Dieu ne pouvait pas supporter de voir les gens qu’Il a créés de Ses propres mains être dévorés par Satan comme cela. Il fut donc incarné pour faire l’œuvre de rédemption sous le nom de Jésus, et fut crucifié pour porter les péchés de l’humanité, servant d’offrande pour le péché. Dès lors, quiconque commettait des péchés, tant qu’il venait devant le Seigneur Jésus pour confesser et se repentir, ses péchés seraient pardonnés. Ainsi, l’humanité jouissait de la paix et de la joie de Dieu. Cependant, le peuple de l’ère de la Grâce n’appartient plus du péché à cause du salut de Dieu, mais cela ne signifie pas qu’ils ne pèchent point. Notre tempérament satanique corrompue, comme l’arrogance, l’égoïsme et la bassesse, la malhonnêteté, et la ruse, etc., persiste toujours et nous contrôle, ce qui fait qu’il n’y a pas de véritable tolérance et patience parmi nous, mais tant de haine et de jalousie dans notre cœur. Comment pouvons-nous, une telle humanité qui ne vit que l’image de Satan, atteindre la compatibilité avec Dieu, et comment pouvons-nous être sauvés et entrer dans le royaume des cieux ? Il est dit dans la Bible : « […] la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14). Et le Seigneur Jésus dit aussi : « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours » (Jean 8:34-35). Puisque notre nature pécheresse ne fut pas rejetée et purifiée entièrement, nous ne sommes pas encore qualifiés pour entrer dans le royaume de Dieu. Par conséquent, l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité ne s’arrêtera pas.

Que devrait faire le Seigneur Jésus pour purifier et transformer la nature pécheresse de l’homme lorsqu’Il reviendra dans les derniers jours ?

On a découvert qu’un plus grand nombre de prophéties dans la Bible concernent l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours. Il y a au moins 200 versets dans la Bible mentionnant que Dieu viendra pour exécuter le jugement. Voici au-dessous quelques unes de ces versets qui prophétisent la venue de Dieu pour faire l’œuvre du jugement dans les derniers jours :

« […] voici, le juge est à la porte » (Jacques 5:9).

« Car il vient pour juger la terre ; Il jugera le monde avec justice, Et les peuples avec équité » (Psaumes 98:9).

«  Il sera le juge des nations, L’arbitre d’un grand nombre de peuples » (Isaiah 2, 4)

« Car, lorsque tes jugements s’exercent sur la terre, Les habitants du monde apprennent la justice » (Isaiah 26:9).

« Parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, […] » (Actes 17:31).

« Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme » (Jean 5:27).

« Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils » (Jean 5:22).

« Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17).

Le Seigneur Jésus a dit aussi : « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12: 47-48). De ces versets, nous pouvons voir clairement que dans les derniers jours, Dieu descendra sûrement sur Terre pour accomplir l’œuvre du jugement.

Grâce à la direction du Seigneur. Un jour, j’ai discuté avec Sœur Jiayin sur Facebook, concernant comment la nature pécheresse de l’homme pouvait être purifiée. Plus nous parlions, plus nous obtenions l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, et cela m’a permis d’avoir une certaine connaissance de la manière dont Dieu fait Son œuvre pour purifier l’homme dans les derniers jours. À l’époque, Sœur Jiayin m’a lu un passage de la parole de Dieu : « Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons et, après des milliers d’années de corruption par Satan, les hommes ont en eux une nature établie qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus qu’un cas de rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l’œuvre effectuée aujourd’hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l’épurement, l’homme peut rejeter sa corruption et être purifié. Plutôt que de considérer cette étape de l’œuvre comme celle du salut, il serait plus approprié de dire que c’est l’œuvre de la purification. En vérité, cette étape est celle de la conquête, ainsi que la deuxième étape dans l’œuvre du salut. L’homme est gagné par Dieu grâce au jugement et au châtiment par la parole. Par l’utilisation de la parole pour épurer, juger et dévoiler, toutes les impuretés, les notions, les motifs, et les espoirs individuels dans le cœur de l’homme sont complètement révélés. Même si l’homme a été racheté et si ses péchés ont été pardonnés, c’est seulement considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l’homme et n’avait pas traité l’homme en conformité avec ses transgressions. Toutefois, lorsque l’homme vit dans un corps charnel et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. C’est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon accordé. La majorité des hommes pèchent dans la journée pour simplement se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu. […] plus profonde que le péché, elle est plantée par Satan et profondément enracinée dans l’homme. Il est difficile à l’homme de prendre conscience de ses péchés ; il est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée et doit compter sur le jugement par la parole pour obtenir ce résultat. L’homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière. »

Après avoir lu ce passage, nous comprenons que l’homme ne peut pas se débarrasser complètement de sa nature pécheresse et se purifier en ne comptant que sur la grâce et la rédemption sur la croix du Seigneur Jésus. C’est parce que ce que le Seigneur Jésus a fait à l’ère de la Grâce était l’œuvre de rédemption. Selon la stature du peuple à cette époque, Il ne leur a donné que la voie de la repentance, et a enseigné à l’homme quelques vérités et pratiques rudimentaires, telles que comment confesser et se repentir, comment porter la croix, être patient, humble et aimant, pardonner aux autres, etc. Il n’a pas exprimé les vérités qui peuvent juger et purifier l’homme, transformer les tempéraments sataniques de l’homme et être la vie éternelle de l’homme. En d’autres termes, le Seigneur Jésus n’a pas exprimé la voie de la vérité qui implique de changer les tempéraments de vie, de se libérer de notre nature pécheresse et d’être purifié et sauvé. Par conséquent, en acceptant le salut du Seigneur Jésus, nous sommes seulement pardonnés de nos péchés, mais les tempéraments corrompus comme l’arrogance, la malhonnêteté et la ruse, l’égoïsme et la bassesse, l’avidité et le mal demeurent en nous. En conséquence, nous sommes souvent liés aux péchés, vivant dans le cycle de commettre des péchés dans la journée et de se confesser dans la soirée. Nous suivons toujours les tendances mondiales, recherchons la gloire, la fortune et le statut, et convoitons le confort de la chair, vivant impuissant dans le péché. En outre, nous avons de la tromperie dans notre cœur, et souvent mentir pour tromper Dieu et les gens. Lorsque nous sommes confrontés à des catastrophes, des persécutions et des tribulations, nous pouvons encore mal comprendre, blâmer et même trahir Dieu. Bien que nous ayons cru au Seigneur pendant de nombreuses années, nous pouvons encore être dirigés par l’intention d’obtenir des bénédictions, faire des transactions avec Dieu tout en travaillant et en dépensant, et ne travaillons que pour la couronne et les bénédictions du ciel. Ce genre d’opposition contre Dieu montre vraiment qu’une nature pécheresse obstinée demeure en nous, c’est-à-dire la nature satanique, qui s’oppose directement à Dieu et à la vérité. Parce que notre nature de résistance à Dieu ne fut pas résolue, il nous est donc tout à fait impossible de vivre une humanité normale, et encore moins d’atteindre l’obéissance authentique à Dieu, d’adorer Dieu et d’aimer Dieu. Ainsi, bien que nous ayons fait l’expérience de l’œuvre du Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce et que nos péchés aient été pardonnés, nous n’avons pas encore gagné la vérité comme notre vie. C’est un fait. Nous devons faire l’expérience de l’œuvre de jugement et de châtiment de Dieu par la parole dans les derniers jours, et nos diverses sortes de corruption et de saleté en nous doivent être exposées dans la lumière. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons connaître activement nos propres tempéraments corrompus et, en outre, sous la direction de Dieu, nous débarrasser progressivement de divers désirs et intentions de croire en Dieu, résoudre nos tempéraments corrompus et acquérir la connaissance de Dieu et de nous-mêmes. Finalement, nous pouvons suivre la voie de Dieu et être capables de craindre Dieu et d’éviter le mal, d’obéir à la souveraineté et aux arrangements de Dieu, et de devenir du même avis que Dieu. Ce n’est qu’alors que nous pouvons être complètement purifiés par Dieu et que nous pouvons finalement obtenir le plein salut de Dieu. Tel sont les cas, le pardon des péchés ne signifie pas que nous pouvons entrer dans le royaume des cieux. Si nous nous accrochons toujours à ce point de vue erroné que nous sommes devenus sanctifiés après avoir été pardonnés du péché et, par conséquent, refusons le jugement de Dieu et l’œuvre de purification dans les derniers jours, alors nous manquerons le salut de Dieu dans les derniers jours. Nous savons tous que les personnes non sanctifiées ne peuvent pas voir le Seigneur. Dieu est saint, c’est pourquoi Il nous ordonne de chercher à être saints. De cette manière, nous devons faire l’expérience de l’œuvre du jugement que Dieu faite dans les derniers jours et être purifiés afin d’être qualifiés pour entrer dans le royaume de Dieu.

Nous recommandons :

Comment Dieu réalise Son œuvre de jugement des derniers jours pour sauver et purifier l’humanité ?

Comment se libérer du péché ? J’ai enfin trouvé le chemin (I)

Laissez un commentaire