Être sauvé et entrer dans le royaume des cieux sont deux choses différentes

Chercher avec ferveur en vivant dans le péché

À l’automne 1987, j’ai accepté la grâce du Seigneur Jésus. À ce moment-là, j’étais totalement disposée à me consacrer au Seigneur et attendais avec impatience le jour où le Seigneur reviendrait et m’emmènerait au ciel. En un clin d’œil, une douzaine d’années ont passé. Mon église était de plus en plus désertée et les méfaits étaient courants. Les sermons du pasteur étaient toujours les mêmes vieux discours et je me sentais attachée par les liens du péché. Je n’arrivais pas à suivre les enseignements du Seigneur et je commençais à douter que ma foi soit suffisante pour que j’obtienne le salut. Je me demandais aussi si je serais emmené dans le royaume des cieux quand le Seigneur reviendrait. Alors j’ai demandé conseil au pasteur à ce sujet, qui a trouvé un passage dans la Bible pour m’encourager. Il a dit : « “Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut ” (Romains 10, 10). ce qui signifie que lorsque le Seigneur viendra, nous serons sûrement emmenés au paradis. » Mais je me suis aussi souvenue d’un autre passage de la Bible, « Vous serez saints, car je suis saint » (1 Pierre 1, 16). J’étais déconcertée et je me sentais mal car j’avais l’impression de vivre dans le péché.

Un jour, je suis allée à une réunion dans une autre église, et j’y ai rencontré une sœur. Comme moi, elle avait peur de ne pas pouvoir se libérer des liens du péché. Nous en avons longuement parlé et avons accepté de nous appeler l’une et l’autre « sœur ». Voyant que la situation dans l’église empirait, nous avons décidé de chercher une congrégation qui avait l’œuvre du Saint-Esprit. Nous voulions trouver un moyen de nous délivrer de nos péchés. J’ai alors assisté à plus de 20 réunions dans des église différentes, mais j’en sortais à chaque fois déçue. Je me sentais épuisée physiquement et mentalement et j’avais l’impression que ma foi baissait de jour en jour. Même lorsque j’ai entendu parler d’une congrégation qui avait l’œuvre du Saint-Esprit, je n’ai pas réussi à trouver la volonté de m’y rendre. J’ai décidé de consacrer toute mon énergie dans le monde matériel et j’ai vite constaté que mon comportement et mon état d’esprit se rapprochaient dangereusement de ceux des non-croyants. Mon âme à l’agonie me faisait parfois implorer au Seigneur : « Seigneur ! Où es-Tu ? Je suis tellement faible. Je T’en prie, montre-moi le bon chemin… »

Être sauvé et entrer dans le royaume des cieux sont deux choses différentes

La première fois que j’ai entendu parler de la venue du Seigneur

Un jour de 2017, au mariage de mon fils, j’ai vu la sœur avec laquelle j’étais allé une fois à l’église. Elle m’a dit que le Seigneur était déjà revenu, mais je n’y croyais pas. Trois jours plus tard, ma sœur est venue chez moi et m’a donné une petite brochure qui contenait les paroles que le Seigneur avait prononcées depuis Son retour. Je n’avais pas réussi à trouver une congrégation qui avait l’œuvre du Saint-Esprit même après de nombreuses années de recherche. À cause de cela, ma foi s’était affaiblie. Alors, quand j’ai entendu ma sœur parler du retour du Seigneur, son récit sonnait un peu comme un conte de fées pour moi. Après le départ de ma sœur, j’ai immédiatement mis la brochure sur la bibliothèque.

Un jour où je n’avais rien à faire, j’ai soudainement pensé à la brochure que ma sœur avait apportée et j’ai décidé d’y jeter un coup d’œil. La brochure décrivait comment les lois et les arrangements de Dieu étaient dans toutes choses, des plus grandes aux plus petites. Cela inclut notre naissance, notre croissance, notre indépendance, notre mariage, notre progéniture et notre mort. Ces 6 périodes de la vie sont toutes dirigées et arrangées par Dieu. Pour moi, les mots de la brochure étaient pleins d’autorité et de grandeur ; ce ne sont certainement pas des mots qu’un humain pourrait prononcer ! J’ai immédiatement demandé à ma sœur de m’envoyer un autre livre du même type. Quand je l’ai lu, j’ai trouvé le contenu encore plus abondant que celui d’avant. Il expliquait des événements bien connus tels que la fois où le Seigneur a nourri cinq mille personnes avec cinq pains et deux poissons, et quand Il a mangé du pain et expliqué les Écritures après Sa résurrection. J’étais tellement excitée que j’ai immédiatement appelé ma sœur pour lui demander de m’envoyer plus de livres dès qu’elle le pourrait. Ma sœur m’a dit qu’il y avait l’Église de Dieu Tout-Puissant à Séoul et m’a suggéré d’aller y jeter un coup d’œil quand j’aurais le temps. On s’est alors données rendez-vous pour aller à l’Église de Dieu Tout-Puissant.

La raison pour laquelle mon église était si désertée

Lorsque ma sœur et moi-même sommes arrivées à l’Église de Dieu Tout-Puissant, les frères et sœurs nous ont reçues très chaleureusement. Quand ils ont entendu que cela faisait de nombreuses années que je cherchais une congrégation qui avait l’œuvre du Saint-Esprit, l’un des frères a expliqué la raison pour laquelle les temples étaient désertés à l’ère de la Loi et a ensuite échangé avec moi les raisons pour lesquelles la communauté religieuse d’aujourd’hui est aussi désolée. Il a dit que c’était parce que Dieu construit sur les bases de l’œuvre de la rédemption du Seigneur Jésus pour accomplir une étape de Son œuvre de jugement et de purification. Puisqu’Il se concentre maintenant sur Son œuvre des derniers jours, la communauté religieuse est devenue désolé sitôt après. Seulement suivre les pas de l’ouvre de Dieu, on peut obtenir l’approvisionnement de l’eau vive.

La Bible et les fleurs

L’échange du frère a réveillé quelque chose en moi et j’ai versé quelques larmes. J’avais enfin compris pourquoi, après avoir visité tant d’églises et écouté autant de pasteurs prononcer des sermons, je n’avais pas pu trouver l’abondance dans ma vie. C’est parce que Dieu accomplit une nouvelle œuvre que l’œuvre du Saint-Esprit a changé ! Je me suis aussi rappelée que mon pasteur parlait des doctrines de « justification par la foi » et « sauvé une fois, sauvé pour toujours », disant que cela garantissait que lorsque le Seigneur reviendrait, Il nous emmènerait au ciel. Mais ce jour-là, le frère avait dit que pour entrer dans le royaume des cieux, nous devions d’abord subir un jugement et un châtiment. Cela m’avait un peu troublé, mais je me suis rendue compte de la majestuosité et de l’autorité des paroles de Dieu Tout-Puissant et du fait que je n’avais jamais entendu un échange aussi éclairant. J’ai alors réfléchi pendant un moment et j’ai décidé de rester et de continuer à enquêter. J’ai donc adressé une prière au Seigneur : « Seigneur ! Mon Dieu, est-Tu vraiment revenu ? Je Te supplie de me guider et de m’aider à faire la différence entre le bien et le mal. »

Ce que veulent dire être sauvé et atteindre le plein salut

Après avoir prié, j’ai demandé au frère : « Mon frère, il y a une question que je me pose depuis longtemps. Pendant toutes ces années, j’ai vécu dans le péché, suivi les tendances du monde au lieu de suivre les enseignements du Seigneur. Je ne me suis donc jamais assurée de pouvoir entrer dans le royaume des cieux. Mais les pasteurs disent souvent que, tant que nous croyons au Seigneur Jésus, nous sommes sauvés et, sauvés une fois, sauvés pour toujours, nous entrerons automatiquement dans le royaume des cieux avec Lui lorsque le Seigneur reviendra. Il est aussi écrit dans la Bible que, “Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut ” (Romains 10, 10). De quoi est-il question ? Des pécheurs comme nous pourront-ils entrer dans le royaume des cieux ou pas ? »

Le frère a dit : « Dans les milieux religieux, beaucoup de gens croient que le Seigneur Jésus s’est fait crucifier pour racheter nos péchés. Nous avons donc une justification par la foi : une fois sauvés, nous le sommes pour toujours, et lorsque le Seigneur reviendra, nous serons immédiatement enlevés dans le royaume des cieux. Mais en fait, tout cela est basé sur notre imagination et ne correspond pas aux paroles de Dieu. Le Seigneur Jésus n’a jamais dit qu’une justification par la foi serait suffisante pour nous faire entrer dans le royaume des cieux. La Bible dit, “Vous serez saints, car je suis saint” (1 Pierre 1, 16). Et le Seigneur a dit, “En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours” (Jean 8, 34-35). De ces versets, nous pouvons voir que pour entrer dans le royaume des cieux, nous devons nous débarrasser des liens du péché et être purifiés. Mais nous continuons à vivre dans le péché. Nous commettons encore des péchés le jour et confessons nos péchés la nuit. Nous ne sommes pas qualifié pour entrer dans le royaume des cieux. »

Quand j’ai entendu cela, j’ai eu l’impression qu’une immense lumière éclairait mes pensées. Je me suis dit : « C’est vrai, en ce qui concerne l’entrée dans le royaume des cieux, je dois évaluer la situation correctement en me basant sur les paroles du Seigneur Jésus. »

Le frère a ensuite partagé ceci avec moi : « Que signifie “être sauvé ?” Le livre de Joël 2, 32 dit : “Alors quiconque invoquera le nom de l’Eternel sera sauvé.” Ici, il est mentionné le mot “sauvé”. Nous savons tous qu’à l’ère de la Loi, l’Éternel avait établi les commandements et exigé que les gens fassent des offrandes après avoir péché. À cette époque, les personnes qui priaient et se conformaient aux commandements de l’Éternel étaient épargnés d’une mort par le feu divin ou en étant tué par lapidation. C’est ce que voulait en fait dire être sauvé à l’ère de la Loi. Vers la fin de l’ère de la Loi, les gens n’arrivaient plus à suivre les lois et n’avaient pas assez de sacrifices à offrir pour les péchés qu’ils commettaient. Ils risquaient donc d’enfreindre les lois et d’être condamnés à mort. Afin de sauver l’humanité, le Seigneur Jésus s’est fait chair et est venu sur terre à l’ère de la Grâce. Il a été crucifié afin d’accomplir l’œuvre de rédemption de l’homme. Par la suite, tant que les gens confesseraient leurs péchés et se repentiraient, ils ne seraient pas condamnés par la loi et pourraient faire en sorte que leurs péchés soient rachetés. Voici ce que veut dire “être sauvé” à l’ère de la Grâce. Comme il est dit dans L’Épître aux Éphésiens 2, 8 : “Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi…”. Mais être sauvé ne signifie pas que nous serons automatiquement admis au royaume des cieux, car notre nature pécheresse en reste inchangée. Lisons quelques passages des paroles de Dieu Tout-Puissant pour clarifier ce point.

Dieu Tout-Puissant a dit: “À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché.” “Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu.” 

Le frère a ensuite partagé cela avec moi : « Les paroles de Dieu nous permettent de comprendre qu’à l’ère de la Grâce, bien que le Seigneur Jésus ait racheté nos péchés et ne nous considère plus comme des pécheurs, cela ne signifie pas que nous ne péchons plus. Notre nature pécheresse est fermement encrée en nous. Nous sommes dominés par des tempéraments sataniques telles que l’arrogance, la ruse, la tromperie, l’égoïsme, le mépris, l’avidité et le mal. Nous n’arrivons pas à suivre les enseignements du Seigneur et restons attachés par les liens du péché. Nous commettons des péchés et résistons à Dieu. Par exemple, nous savons que la magnanimité, la patience et la bienveillance sont toutes exigées par Dieu, mais chaque fois que quelqu’un empiète sur nos intérêts ou notre dignité, nous développons certains préjugés à son égard. Nous devenons de moins en moins tolérants, patients et indulgent et développons parfois même des sentiments haineux à l’égard de cette personne. Nous suivons également les tendances et les modes du monde et, presque involontairement, recherchons la richesse, la réputation et le statut. Nous recherchons les plaisirs physiques et sommes avides de péchés. Afin de protéger notre dignité et notre statut, nous sommes disposés à tromper et à mentir chaque fois que cela est nécessaire. Nous vivons dans le péché, nous sommes enchaînés par le péché, ce qui explique pourquoi nous n’avons pas encore été purifiés. Donc, accepter la rédemption du Seigneur Jésus signifie simplement que nous avons été sauvés, mais cela ne signifie pas que nous avons atteint le salut. Nous devons encore accepter le jugement et la purification de l’œuvre de Dieu des derniers jours. Nous devons nous débarrasser de notre tempérament satanique corrompu, transformer notre tempérament de vie, pour ensuite atteindre le salut et entrer dans le royaume des cieux.

Lisons encore quelques mots que Dieu Tout-Puissant a prononcés : “Lorsque les gens rejettent les choses souillées et corrompues de Satan, ils gagnent le salut de Dieu. Mais s’ils ne se dépouillent toujours pas de la souillure et de la corruption, alors ils vivent encore sous le domaine de Satan. La connivence, la tromperie et la fourberie des gens sont toutes des choses de Satan. Te sauver, c’est te permettre d’échapper à ces choses. L’œuvre de Dieu ne peut pas être erronée ; elle a pour seul but de sauver les gens des ténèbres. Lorsque tu as cru à un certain point et que tu peux te dépouiller de la corruption de la chair, et que tu n’es plus enchaîné par cette corruption, n’as-tu pas été sauvé ? Quand tu vis sous le domaine de Satan, tu es incapable de manifester Dieu, tu es souillé et tu ne peux pas recevoir l’héritage de Dieu. Une fois que tu auras été purifié et rendu parfait, tu seras saint, tu seras une bonne personne et tu seras béni par Dieu et agréable à Dieu.” L’étape des derniers jours, dans laquelle l’homme doit être conquis, est la dernière étape dans le combat contre Satan et aussi l’œuvre consistant à sauver complètement l’homme du domaine de Satan. Le sens profond de la conquête de l’homme est le retour de l’incarnation de Satan, l’homme qui a été corrompu par Satan, au Créateur suite à sa conquête, à travers laquelle il abandonnera Satan et reviendra complètement à Dieu.”

Le frère a continué de partager avec moi : « D’après les paroles de Dieu, nous pouvons comprendre que le vrai salut est obtenu après que nous ayons subi le jugement et la purification de Dieu dans la mesure où nos tempéraments sataniques corrompus sont purifiés et transformés. Le poison satanique, les règles de survie de Satan telles que “Chacun pour soi, Dieu pour tous” “La vie consiste à manger et s’habiller” “Homme sans argent est un loup sans dent” “Un arbre vit grâce à son écorce, tout comme un homme vit sur sa face” etc. et toute autre chose satanique doivent être retirés de notre âme et remplacés par des vérités afin que nous puissions vivre selon ces vérités et ne plus résister à Dieu ni Le trahir, mais au contraire L’adorer et Lui obéir. Voici ce qu’est le vrai salut. »

Après l’échange du frère, mes idées étaient plus claires car j’avais compris la différence entre être sauvé et atteindre le salut complet. Il y a 20 ans, j’avais eu des doutes sur le fait que je puisse entrer dans le royaume des cieux parce que je vivais dans le péché. Aujourd’hui, j’avais enfin la réponse. Avec un soupir de soulagement, je dis : « Il s’avère que le Seigneur Jésus accomplissait l’œuvre de rédemption et que lorsque nous prions au nom du Seigneur, nos péchés sont pardonnés par le Seigneur. C’est ce que signifie être sauvé à l’ère de la Grâce. Mais être sauvé n’est pas la même chose qu’atteindre le plein salut. Pour cela, nous devons accepter le jugement et la purification de Dieu, nous débarrasser de nos tempéraments corrompus, accepter les vérités comme base de notre vie, et ce n’est qu’alors que nous pourrons atteindre le plein salut et entrer dans le royaume des cieux. »

Trouver le chemin du salut et d’entrer dans le royaume des cieux

J’ai alors demandé : « Mon frère, je t’en prie, dis-moi comment l’œuvre de jugement et de purification de Dieu des derniers jours puissent nous conduire à atteindre le salut ? »

Le frère m’a lu deux passages des paroles de Dieu: « L’œuvre accomplie par Dieu pendant cette ère est principalement l’approvisionnement des paroles pour la vie de l’homme, le dévoilement de l’essence de la nature de l’homme et du tempérament corrompu de l’homme, la suppression des conceptions religieuses, de la pensée féodale, de la pensée dépassée, ainsi que la connaissance et la culture de l’homme. Tout cela doit être mis à nu et purifié par les paroles de Dieu. Dans les derniers jours, Dieu utilise des paroles, et non des signes et des prodiges, pour rendre l’homme parfait. Il utilise Ses paroles pour exposer l’homme, pour juger l’homme, pour châtier l’homme et pour rendre l’homme parfait de sorte que dans les paroles de Dieu, l’homme en vient à réaliser la sagesse et la beauté de Dieu et à comprendre le tempérament de Dieu ; ainsi, par les paroles de Dieu, l’homme voit les actes de Dieu. » « Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l’œuvre effectuée aujourd’hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l’épurement, l’homme peut rejeter sa corruption et être purifié. »

Le frère a également communié : « Grâce aux paroles de Dieu, nous comprenons que le Dieu tout-puissant des derniers jours viendra surtout pour prononcer des vérités qui jugeront nos tempéraments sataniques corrompus. À travers Ses paroles seront révélés et disséqués nos pensées, nos paroles, nos comportements et chacun des points de vue erroné sur lesquels nous nous basons. Dans nos vies, Il nous mettra à l’épreuve pour nous épurer et dévoiler nos défauts et nos faiblesses afin que nous puissions connaître l’essence de notre corruption et Son tempérament juste. En même temps, par Ses paroles du jugement et du châtiment, Il prononcera les vérités dont nous avons besoin et nous offrira la possibilité de transformer nos tempéraments. Plus nous comprendrons de vérités, plus nous verrons la réalité de façon claire, et mieux nous comprendrons l’essence de notre propre corruption. Lorsque nous serons capables de nous détester, nous saurons alors comment trahir nos tempéraments corrompus et éliminer ce poison et ces règles sataniques de nos vies. De cette façon, tout ce qui nous lie à Satan disparaîtra et nous commencerons progressivement à vivre selon les vérités et à être purifiés et transformés. Après avoir purifié nos tempéraments corrompus, nous pourrons devenir des personnes obéissantes et qui aiment vraiment Dieu. Seulement alors obtiendrons-nous le plein salut. »

Après l’échange du frère, j’ai un peu mieux compris l’œuvre de Dieu des derniers jours. Je savais alors que pour entrer dans le royaume des cieux, il fallait subir le jugement, le châtiment, les épreuves et l’épurement de Dieu afin de connaître son propre tempérament corrompu et d’être purifié et transformé. J’étais très émue par tout cela et je voyais que l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours était extrêmement pratique.

Après avoir régulièrement assisté à des réunions avec les frères et sœurs et lu les paroles de Dieu, j’ai pu complètement vérifier l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Je suis reconnaissante à Dieu de m’avoir permis de trouver le chemin du salut et d’entrer dans le royaume des cieux alors que je suis encore en vie. Que Dieu Tout-Puissant soit glorifié !

Nous recommandons:

Nouveau sketch chrétien – Pouvons nous entrer au royaume des cieux si nous obtenons le salut ?

Quelle est la différence essentielle entre être sauvé et le salut ?