Il est très important de discerner entre le vrai Christ et les faux Christs pour l’accueil du retour du Seigneur.

Un jour, la sœur Zhou m’a dit que la sœur Wang avait invité une prédicatrice à venir prêcher, et j’ai été invitée à participer à la réunion de nos collaborateurs. Ayant reçu le message, je me suis hâtée de rejoindre le lieu de réunion, et là, la sœur Wang nous a présenté la prédicatrice, la sœur Ma Yan. Nous avons échangé des salutations, puis la sœur Ma a parlé des raisons de la désolation de l’Église en citant dans son discours des versets de la Bible. Nous avons tous trouvé qu’elle s’exprimait très clairement, et que sa communication procédait de l’éclairage du Saint-Esprit et avait résolu des questions qui nous avaient laissés perplexes pendant longtemps.

La sœur Ma a continué : « Mes frères et sœurs, le Seigneur Jésus que nous avons si longtemps attendu est revenu. Il est Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, et Dieu Tout-Puissant exprime Ses paroles et accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, sur la base de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. C’est pour nous sauver entièrement de la servitude du péché, et pour nous permettre d’être purifiés afin que nous puissions entrer au royaume des cieux. C’est l’accomplissement de cette parole du Seigneur Jésus : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité…” (Jean 16:12-13). “Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12:47-48). Dieu Tout-Puissant a mis fin à l’ère de la Grâce et a commencé l’œuvre de l’ère du Règne… »

Une haute dirigeante au sein de notre église, la sœur Li, s’est immédiatement levée et a interrompu la sœur Ma : « Pas un mot de plus ! Des faux Christs doivent apparaître dans les derniers jours pour tromper les gens, et nous ne pouvons pas écouter quelqu’un qui prêche que le Seigneur est venu ! » Puis, elle s’est tournée vers nous : « Mes frères et sœurs, le Seigneur Jésus a dit : “Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus” (Matthieu 24:23-24). Nous sommes maintenant dans les derniers jours. Nous devons garder en tête les paroles du Seigneur Jésus et être sur nos gardes vis-à-vis des tromperies des faux Christs. Nous ne devons pas écouter quelqu’un qui prêche que le Seigneur est venu, ou alors, nous trahirons le Seigneur ! » Puis, la sœur Li a voulu chasser la sœur Ma.

La sœur Ma lui a répondu aimablement : « Ma sœur, dans l’Apocalypse 22:12, il y a cette prophétie : “Voici, je viens bientôt.” Il y en a une autre au chapitre 14:6 : “Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple.” Le Seigneur Jésus a annoncé il y a longtemps qu’Il reviendrait dans les derniers jours, et qu’Il prêcherait l’Évangile éternel aux peuples du monde. Maintenant que le Seigneur Jésus est revenu, si nous ne nous intéressons pas au vrai chemin par crainte d’être trompés par de faux Christs, n’est-ce pas c’est que nous nous abstenons de manger de peur d’être étouffés ? Est-ce que ce ne serait pas fermer notre porte au Seigneur Jésus qui est revenu dans les derniers jours ? Est-ce que ce serait en accord avec la volonté du Seigneur ? » J’ai été émue d’entendre cela, et je me suis dit : « Oui, si nous ne nous préoccupons que de nous méfier des faux Christs sans chercher ni étudier l’Évangile du Seigneur dans les derniers jours, comment donc pourrons-nous accueillir le retour du Seigneur ? »

La sœur Ma a poursuivi son échange : « Il y a aussi cette prophétie dans la Bible : “ Ils suivent l’agneau partout où il va” (Apocalypse 14:4). Le dessein du Seigneur, c’est qu’Il espère que nous surveillerons et attendrons Son retour et que nous suivrons les pas de Son œuvre. Le Seigneur Jésus est maintenant revenu en tant que Christ des derniers jours, Dieu Tout-Puissant, et nous ne trahissons pas le Seigneur en acceptant l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant, au contraire, nous suivons le rythme des pas de l’Agneau. Quand le Seigneur Jésus a accompli Son œuvre il y a de nombreuses années, ceux qui ont quitté le temple et accepté le salut du Seigneur n’ont pas trahi l’Éternel, ils ont suivi le rythme des pas de Dieu. Seules de telles personnes sont des vierges sages ! »

En entendant la sœur Ma, je me suis dit : « Le discours de cette sœur concorde avec la Bible. Nous devons suivre l’Agneau de près, où qu’Il nous mène. Si Dieu Tout-Puissant est véritablement le Seigneur Jésus revenu, alors, en acceptant l’œuvre de Dieu Tout-Puissant, nous ne trahirons pas le Seigneur, nous suivrons le rythme des pas de l’Agneau. Mais comment pouvons-nous vérifier que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu ? »

FâchéComme j’allais poser cette question, la sœur Li s’est levée de nouveau et a déclaré : « Mes frères et sœurs, vous ne croyez pas au Seigneur depuis longtemps et vous êtes tous de petite stature, donc vous manquez de discernement vis-à-vis de ce que vous entendez. Si c’est un sermon que vous voulez, alors je vais vous en donner un. Le seigneur m’a confié Ses ouailles, donc je dois prendre en charge votre vie ! N’écoutez jamais le sermon d’une personne étrangère ! » Puis, la sœur Li s’en est prise à la sœur Ma : « Vous partez, oui ou non ? Sinon, je pourrais bien oublier mes bonnes manières ! » La sœur Ma voulait continuer à nous parler, mais la sœur Li l’a fait sortir.

Ensuite, la sœur Li nous a déclaré : « Vous ne devez plus recevoir des étrangers. Quiconque le fait sera exclu de l’Église ! Et aussi, si quelqu’un de l’Église de Dieu Tout-Puissant revient pour vous évangéliser, vous devez m’en avertir immédiatement ! » Comme je n’avais pas aimé l’approche de la sœur Li, je l’ai réfutée sans équivoque : « Sœur Li, Celui à qui nous faisons confiance est le Seigneur Jésus, et le chemin que nous suivons est le chemin du Seigneur. Alors, quelle tromperie devons-nous craindre ? En plus, vous êtes une haute dirigeante dans notre Église et vous dites toujours que vous devez prendre en charge notre vie. Nous avons maintenant entendu quelqu’un attester que le Seigneur est revenu, alors, est-ce que vous ne devriez pas prendre l’initiative de chercher et d’étudier cela ? S’il se trouve que le Seigneur Jésus est réellement revenu et que nous ne cherchons pas et n’étudions pas, est-ce que nous n’allons pas amener les frères et les sœurs à fermer la porte au Seigneur ? »

La sœur Li ne m’a pas directement répondu, elle m’a simplement dit : « C’est pour votre bien. Comme votre stature est petite, si je ne l’avais pas fait sortir et que vous aviez finalement été volés par l’Éclair Oriental parce que vous n’avez pas de discernement vis-à-vis de ce qu’ils prêchent, est-ce que votre foi ne serait pas vaine ? »

Je n’ai vraiment pas compris pourquoi la sœur Li avait fait partir la sœur Ma, et je me suis dit : « La Bible dit: “N’oubliez pas l’hospitalité ; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir” (Hébreux 13:2). La Bible nous dit clairement que nous devons recevoir nos frères et nos sœurs avec amour, or, la sœur Li dit que nous ne devons jamais recevoir d’étrangers. Est-ce que cela n’est pas en contradiction avec ce que dit la Bible ? » J’ai bien réfléchi à ce qu’avait prêché la sœur Ma, et j’ai trouvé que ce qu’elle avait dit était très éclairant : son sermon avait été vraiment édifiant et nous avait permis de comprendre des vérités que nous n’avions pas comprises jusqu’alors. Par ailleurs, la sœur Ma a agi avec dévotion : quand la sœur Li l’a traitée de cette manière, elle a tout de même pu échanger avec amour, et la façon dont elle a prêché semblait inspirée par Dieu. Quant à la sœur Li, qui était une des principales dirigeantes de notre Église, quand elle a entendu la sœur Ma témoigner du retour du Seigneur, non seulement elle n’a pas cherché et ne s’y est pas intéressée, mais elle l’a tout de suite chassée. Un tel comportement a montré qu’elle était totalement dépourvue d’humilité et de propension à chercher. Elle s’est conduite comme une personne entièrement différente de celle qui nous prêchait depuis l’estrade !

Ce soir-là, J’étais allongée sur mon lit et je repensais à tout ce qui était arrivé dans la journée. Je trouvais que l’échange de la sœur Ma avait été conforme à la Bible et aux paroles du Seigneur, et j’avais envie de continuer à m’y intéresser. Cependant, je me suis rappelé ensuite ce qu’avait dit la sœur Li, que dans les derniers jours, de faux Christs se manifesteraient. Si jamais je manquais de discernement, si j’étais induite en erreur et que je finissais par trahir le Seigneur, toute ma foi aurait été vaine. Cependant, j’ai à nouveau pensé que si ce que prêchait la sœur Ma était vraiment l’Évangile du retour du Seigneur Jésus et que je refusais de m’y intéresser de peur d’être trompée, est-ce que je ne manquerais pas ma chance d’accueillir le Seigneur ? J’étais croyante depuis de nombreuses années, pendant lesquelles j’avais chaque jour espéré Son retour. J’avais enfin entendu quelqu’un qui annonçait l’heureuse nouvelle du retour du Seigneur, et j’ai donc décidé que je devais prendre ma vie en main et ne plus faire aveuglément ce que disait la conductrice de l’église. Devais-je retrouver la sœur Ma pour continuer à chercher ? Ne sachant pas quoi faire, j’ai invoqué le Seigneur et je Lui ai demandé de m’indiquer le chemin à suivre. Après ma prière, j’ai pensé à ces paroles du Seigneur : « Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira » (Luc 11:9). « Oui, me suis-je dit, le Seigneur ne veut pas que nous fermions la porte à notre cœur et que nous restions sur nos gardes. Nous devons prier le Seigneur et chercher avec ferveur, et tant que nous espérons et cherchons, le Seigneur nous éclairera et nous guidera. » Puis, je me suis agenouillée et j’ai dit une prière au Seigneur : « Ô Seigneur ! Si c’est réellement Toi qui es revenu, je Te demande de me guider pour que je Te reconnaisse et que j’accueille Ton retour. Amen ! »

Après cela, j’ai songé à Matthieu 15:14 : « Ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles ; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. » Ces paroles du Seigneur Jésus m’ont fait penser au moment où Il s’est manifesté et a accompli Son œuvre, il y a bien longtemps. À l’époque, non seulement les pharisiens se sont accrochés à leurs propres notions et ont refusé de chercher et d’explorer le chemin du Seigneur Jésus, mais ils ont incité les fidèles à Le condamner, à Lui résister et à Le rejeter. Finalement, ils L’ont crucifié, si bien qu’ils ont subi la damnation et la punition de Dieu. En tant que collaboratrice dans mon Église, maintenant que j’ai entendu quelqu’un partager la nouvelle du retour du Seigneur, il m’a fallu prendre l’initiative de chercher et d’explorer ce chemin. Je savais que je ne devais absolument pas être comme les pharisiens qui s’accrochaient obstinément à leurs propres notions et qui, au lieu de chercher et d’étudier, avaient simplement rejeté le chemin du Seigneur Jésus. Si je faisais cela, je raterais très probablement ma chance d’accueillir le Seigneur, et non seulement je me causerais du tort à moi-même, mais je détruirais la vie de mes frères et de mes sœurs ! Je ne pouvais pas devenir une personne qui résiste à Dieu, mais je me suis rendu compte que je devais prendre en charge la vie de mes frères et de mes sœurs de la même manière que la mienne. À cette pensée, j’ai soudain eu les idées claires, et j’ai décidé d’aller chercher la sœur de l’Église de Dieu Tout-Puissant et de continuer à chercher et à étudier l’Évangile du retour du Seigneur Jésus.

Pages: 1 2