Menu

L’autorité du Créateur n’est pas contrainte par le temps, l’espace ou la géographie et l’autorité du Créateur est incalculable

Regardons Genèse 22:17-18. C’est un autre passage de l’Éternel Dieu dans lequel Il dit à Abraham : « Je te bénirai et Je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à Ma voix. » L’Éternel Dieu a béni Abraham plusieurs fois en affirmant que sa progéniture se multiplierait, mais dans quelle mesure se multiplierait-elle ? Dans la mesure mentionnée dans l’Écriture : « comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ». C’est-à-dire que Dieu voulait donner à Abraham une progéniture aussi nombreuse que les étoiles du ciel et aussi abondante que le sable sur le bord de la mer. Dieu a parlé en utilisant la métaphore et, de cette métaphore, il n’est pas difficile de voir que Dieu ne donnerait pas seulement un, deux ou même quelques milliers de descendants à Abraham, mais un nombre incalculable, suffisamment pour qu’ils deviennent une multitude de nations, car Dieu a promis à Abraham qu’il serait le père de nombreuses nations. Or ce nombre a-t-il été déterminé par l’homme, ou a-t-il été déterminé par Dieu ? L’homme peut-il contrôler le nombre de ses descendants ? Est-ce que ça relève de lui ? Qu’il en ait quelques-uns ou non ne relève même pas de l’homme, encore moins d’en avoir autant que « les étoiles du ciel et […] le sable qui est sur le bord de la mer ». Qui ne souhaite pas que sa progéniture soit aussi nombreuse que les étoiles ? Malheureusement, les choses ne tournent pas toujours comme tu le veux. Peu importe à quel point l’homme est habile ou compétent, ce n’est pas à lui de décider ; personne ne peut être exclu de ce qui est ordonné par Dieu. Le nombre qu’Il t’alloue, c’est ce que tu auras : si Dieu t’en donne un peu, alors tu n’en auras jamais beaucoup, et si Dieu t’en donne beaucoup, Il est inutile de t’indigner à cause de la quantité que tu as. N’en va-t-il pas ainsi ? Tout cela revient à Dieu, non à l’homme ! L’homme est gouverné par Dieu et personne n’est exempt !

Quand Dieu a dit « Je multiplierai ta postérité », c’était une alliance que Dieu établissait avec Abraham et, comme l’alliance de l’arc-en-ciel, elle serait réalisée pour l’éternité et elle était aussi une promesse faite à Abraham par Dieu. Seul Dieu est qualifié et compétent pour faire de cette promesse une réalité. Peu importe que l’homme la croie ou non, peu importe que l’homme l’accepte ou non et peu importe comment l’homme la voit et la considère, tout cela s’accomplira à la lettre selon les paroles prononcées par Dieu. Les paroles de Dieu ne seront pas modifiées à cause des changements dans la volonté ou les notions de l’homme et elles ne seront pas modifiées à cause de changements chez une personne, un événement ou une chose. Toutes choses peuvent disparaître, mais les paroles de Dieu resteront pour toujours. En fait, le jour où toutes choses disparaîtront sera exactement le jour où les paroles de Dieu seront complètement accomplies, car Il est le Créateur, Il possède l’autorité du Créateur, la puissance du Créateur et Il contrôle toutes choses et toute force de vie ; Il est capable de faire en sorte que quelque chose vienne de rien, ou que quelque chose devienne rien, et Il contrôle la transformation de toutes choses de vivantes à mortes ; pour Dieu, rien ne pourrait être plus simple que de multiplier la descendance de quelqu’un. Cela semble fantastique à l’homme, comme un conte de fées, mais à Dieu, ce qu’Il décide et promet de faire n’est pas fantastique ni un conte de fées. Au contraire, c’est un fait que Dieu a déjà vu et qui s’accomplira à coup sûr. Appréciez-vous cela ? Les faits prouvent-ils que les descendants d’Abraham étaient nombreux ? Nombreux à quel point? Étaient-ils nombreux « comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer », ainsi que Dieu l’a dit ? Se sont-ils répandus dans toutes les nations et les régions, dans tous les endroits du monde ? Grâce à quoi ce fait s’est-il accompli ? A-t-il été accompli par l’autorité des paroles de Dieu ? Pendant plusieurs centaines ou milliers d’années, après que les paroles de Dieu ont été prononcées, les paroles de Dieu ont continué à s’accomplir et sont constamment devenues des faits ; voilà la force des paroles de Dieu et la preuve de l’autorité de Dieu. Quand Dieu a créé toutes choses au commencement, Dieu a dit : « Que la lumière soit », et la lumière fut. Cela s’est passé très rapidement, s’est accompli en très peu de temps et il n’y a pas eu de retard dans son accomplissement et sa réalisation ; les effets des paroles de Dieu ont été immédiats. Les deux étaient une démonstration de l’autorité de Dieu, mais quand Dieu a béni Abraham, Il a permis à l’homme de voir un autre aspect de l’essence de l’autorité de Dieu, ainsi que le fait que l’autorité du Créateur est incalculable et, de plus, Il a permis à l’homme de voir un côté plus réel, plus exquis de l’autorité du Créateur.

L’autorité du Créateur n’est pas contrainte par le temps, l’espace ou la géographie et l’autorité du Créateur est inestimable

Une fois que les paroles de Dieu sont déclarées, l’autorité de Dieu se charge de cette œuvre et le fait promis par la bouche de Dieu commence progressivement à devenir une réalité. Par conséquent, des changements commencent à apparaître parmi toutes choses, comme à l’arrivée du printemps l’herbe devient verte, les fleurs s’épanouissent, les bourgeons poussent dans les arbres, les oiseaux commencent à chanter, les oies reviennent et les champs abondent de gens… Avec l’arrivée du printemps, toutes choses sont rajeunies, et c’est l’acte miraculeux du Créateur. Quand Dieu accomplit Ses promesses, toutes choses dans le ciel et sur la terre se renouvellent et changent en conformité avec les pensées de Dieu : rien n’est exempté. Quand un engagement ou une promesse sont prononcés par la bouche de Dieu, toutes choses servent à leur accomplissement et sont manipulées pour leur accomplissement ; toutes les créatures sont orchestrées et arrangées sous la domination du Créateur, jouant leur rôle respectif et remplissant leur fonction respective. C’est la manifestation de l’autorité du Créateur. Que vois-tu en cela ? Comment connais-tu l’autorité de Dieu ? Y a-t-il une étendue à l’autorité de Dieu ? Y a-t-il une limite de temps ? Peut-on dire qu’elle a une certaine hauteur ou une certaine longueur ? Peut-on dire qu’elle a une certaine grandeur ou force ? Peut-elle être mesurée par les dimensions de l’homme ? L’autorité de Dieu ne fonctionne pas de façon intermittente, ne fluctue pas, et personne ne peut mesurer la grandeur de Son autorité. Peu importe le temps qui passe, quand Dieu bénit une personne, cette bénédiction continuera, et sa continuation témoignera de l’inestimable autorité de Dieu et permettra à l’humanité de contempler la réapparition de l’inextinguible force de vie du Créateur, maintes et maintes fois. Chaque déploiement de Son autorité est la démonstration parfaite des paroles de Sa bouche, qui est démontrée à toutes choses et à l’humanité. De plus, tout ce qui est accompli par Son autorité est incomparablement exquis et totalement impeccable. On peut dire que Ses pensées, Ses paroles, Son autorité et toute l’œuvre qu’Il accomplit constituent une image d’une beauté incomparable et, pour les créatures, le langage de l’humanité est incapable d’articuler sa signification et sa valeur. Quand Dieu fait une promesse à des hommes, tout, à leur sujet, est familier à Dieu comme la paume de Sa propre main, qu’il s’agisse de leur milieu de vie ou de ce qu’ils font, de leur situation avant ou après avoir reçu la promesse, ou du sérieux des bouleversements dans leur milieu de vie. Peu importe combien de temps s’écoule après que les paroles de Dieu ont été dites, pour Lui, c’est comme si elles venaient juste d’être déclarées. C’est-à-dire que Dieu a la puissance et a une telle autorité qu’il peut gérer, contrôler et réaliser chaque promesse qu’Il fait à l’humanité et, peu importe ce qu’est la promesse, peu importe le temps qu’il faut pour qu’elle se réalise complètement et, en outre, peu importe l’ampleur de la portée que son accomplissement évoque – par exemple, le temps, la géographie, la race, etc.–, cette promesse sera accomplie et réalisée et, de plus, son accomplissement et sa réalisation n’exigeront pas de Lui le moindre effort. Qu’est-ce que cela prouve ? Cela prouve que l’ampleur de l’autorité et de la puissance de Dieu est suffisante pour contrôler l’ensemble de l’univers et l’ensemble de l’humanité. Dieu a fait la lumière, mais cela ne signifie pas que Dieu ne gère que la lumière, ou qu’Il ne gère l’eau que parce qu’Il a créé l’eau et que tout le reste n’a aucun rapport avec Dieu. Ne serait-ce pas un malentendu ? Bien que la bénédiction de Dieu sur Abraham ait progressivement disparu de la mémoire de l’homme après plusieurs centaines d’années, pour Dieu, cette promesse est restée la même. Elle était toujours en processus d’accomplissement et ne s’était jamais arrêtée. L’homme n’a jamais su ou entendu comment Dieu exerçait Son autorité, comment toutes choses étaient orchestrées et arrangées et combien d’histoires merveilleuses se sont produites parmi toutes les choses de la création de Dieu pendant ce temps, mais chaque pièce merveilleuse du déploiement de l’autorité de Dieu et la révélation de Ses actes ont été transmises et exaltées entre toutes choses, toutes choses se sont manifestées et ont attesté des actions miraculeuses du Créateur, et chaque histoire souvent répétée de la souveraineté du Créateur sur toutes choses sera proclamée par toutes choses à jamais. L’autorité par laquelle Dieu gouverne toutes choses et la puissance de Dieu montrent à toutes choses que Dieu est présent partout et en tout temps. Quand tu auras été témoin de l’ubiquité de l’autorité et de la puissance de Dieu, tu verras que Dieu est présent partout et en tout temps. L’autorité et la puissance de Dieu ne sont pas limitées par le temps, la géographie, l’espace ni par personne, par aucun événement ou par aucune chose. L’ampleur de l’autorité et de la puissance de Dieu surpasse l’imagination de l’homme ; elle est insondable pour l’homme, inimaginable pour l’homme et ne sera jamais complètement connue de l’homme.

Certaines personnes aiment faire des déductions et imaginer, mais jusqu’où l’imagination de l’homme peut-elle aller ? Peut-elle aller au-delà de ce monde ? L’homme est-il capable de déduire et d’imaginer l’authenticité et la précision de l’autorité de Dieu ? La déduction et l’imagination de l’homme sont-elles capables de lui permettre d’acquérir une connaissance de l’autorité de Dieu ? Peuvent-elles faire que l’homme apprécie et se soumette vraiment à l’autorité de Dieu ? Les faits prouvent que la déduction et l’imagination de l’homme ne sont qu’un produit de l’intellect de l’homme et ne fournissent aucune aide ou aucun bénéfice à sa connaissance de l’autorité de Dieu. Après avoir lu de la science-fiction, certains sont capables d’imaginer la lune ou à quoi ressemblent les étoiles. Pourtant, cela ne signifie pas que l’homme ait une quelconque compréhension de l’autorité de Dieu. L’imagination de l’homme n’est que cela : de l’imagination. Il n’a absolument aucune compréhension des faits de ces choses, c’est-à-dire de leur rapport à l’autorité de Dieu. Quand bien même serais-tu allé sur la lune, quelle importance ? Cela montre-t-il que tu as une compréhension multidimensionnelle de l’autorité de Dieu ? Cela montre-t-il que tu peux imaginer l’ampleur de l’autorité et de la puissance de Dieu ? Puisque la déduction et l’imagination de l’homme sont incapables de lui permettre de connaître l’autorité de Dieu, que devrait faire l’homme ? L’option la plus sage serait de ne pas déduire ou imaginer, c’est-à-dire que l’homme ne doit jamais compter sur l’imagination et dépendre de la déduction quand il s’agit de connaître l’autorité de Dieu. Qu’est-ce que Je veux vous dire ici ? La connaissance de l’autorité de Dieu, de la puissance de Dieu, de la propre identité de Dieu et de l’essence de Dieu ne peut être obtenue en te fiant à ton imagination. Puisque tu ne peux pas compter sur l’imagination pour connaître l’autorité de Dieu, alors de quelle manière peux-tu acquérir une véritable connaissance de l’autorité de Dieu ? Le moyen de faire cela, c’est de manger et de boire les paroles de Dieu, d’échanger et de faire l’expérience des paroles de Dieu. Ainsi, tu auras une expérience graduelle de l’autorité de Dieu et pourras la vérifier, et tu en gagneras une compréhension graduelle et une connaissance progressive. C’est le seul moyen d’atteindre la connaissance de l’autorité de Dieu ; il n’y a pas de raccourci. Vous demander de ne pas imaginer n’est pas la même chose que de vous faire vous asseoir passivement pour attendre la destruction ou vous empêcher de faire quoi que ce soit. Ne pas utiliser ton cerveau pour penser et imaginer signifie ne pas utiliser la logique pour déduire, ne pas utiliser la connaissance pour analyser, ne pas utiliser la science comme base, mais plutôt d’apprécier, de vérifier et de confirmer que le Dieu auquel tu crois a autorité, confirmer qu’Il détient la souveraineté sur ton sort et que Sa puissance prouve en tout temps qu’Il est le vrai Dieu Lui-même à travers les paroles de Dieu, à travers la vérité, à travers tout ce que tu rencontres dans la vie. C’est le seul moyen pour quiconque d’acquérir une compréhension de Dieu. Certains disent qu’ils souhaitent trouver un moyen simple d’atteindre ce but, mais pouvez-vous penser à un tel moyen ? Je te le dis, il n’est pas nécessaire de penser : il n’y a pas d’autres moyens ! Le seul moyen est de connaître consciencieusement et fermement, par chaque parole qu’Il exprime et par tout ce qu’Il fait, ce que Dieu a et est et de le vérifier. C’est le seul moyen de connaître Dieu. Car ce que Dieu a et est, et tout ce qui est de Dieu, n’est pas creux et vide, mais réel.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

Laissez un commentaire