J’ai acquis plus de discernement après deux conversations particulières avec mon pasteur (II)

La sœur Zhang a expliqué : « Actuellement, la majorité des pasteurs et des anciens du monde religieux ne cherchent pas et n’examinent pas l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, mais la condamnent et lui résistent, et ils emploient toutes sortes de moyens pour empêcher les fidèles de l’examiner. La raison à cela a été révélée il y a longtemps par Dieu Tout-Puissant. Examinons ces paroles de Dieu Tout-Puissant : “Voulez-vous savoir ce qui a poussé les pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaitre l’essence des pharisiens ? Ils étaient remplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent encore le Messie, car ils n’ont aucune connaissance de la voie de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ?” “Ce sont ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais ne comprennent pas le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de ‘chair ferme’, comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ?” Ces paroles de Dieu Tout-Puissant nous montrent que les pasteurs et les anciens d’aujourd’hui sont comme les grands prêtres, les scribes et les pharisiens juifs d’il y a deux mille ans. Bien qu’ils aient servi le Seigneur pendant des années, qu’ils connaissent bien la Bible, qu’ils semblent pieux et qu’ils soient capables de prêcher un savoir théologique, ils ne comprennent tout simplement pas la vérité et ne connaissent pas du tout Dieu, et ils n’ont pas la moindre révérence pour Dieu ni le moindre amour de la vérité dans leur cœur. Quand Dieu vient accomplir une nouvelle œuvre, peu leur importe le nombre de vérités que Dieu Tout-Puissant exprime, ils s’en tiennent obstinément à leurs propres notions et imaginations. Au lieu de chercher et d’examiner le vrai chemin, ils le jugent et le condamnent arbitrairement, au point même de s’associer aux autorités chinoises pour calomnier la nouvelle œuvre de Dieu et s’y opposer. Cela montre qu’ils ne cherchent pas sincèrement la vérité, et qu’ils n’accueillent pas avec ferveur le retour du Seigneur. Ils font plutôt preuve d’une nature arrogante et butée, et la vérité les écœure. Par ailleurs, nous devons aussi être capables de voir clairement que la majorité des pasteurs et des anciens n’accomplissent pas leur travail et leur prédication en tenant compte de la volonté du Seigneur, ils le font au bénéfice de leur position et de leur subsistance. C’est pourquoi, dès que des croyants s’intéressent à l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, les pasteurs et les anciens sont inquiets et craignent que ces croyants suivent Dieu, et que plus aucun d’entre eux ne les écoute ni ne leur fasse des donations. Ils trouvent donc toutes sortes de moyens pour empêcher les croyants d’accepter le vrai chemin, et ils excluent de leur Église quiconque l’accepte. Comme on peut donc le voir, les pasteurs et les anciens ne tiennent jamais compte de la vie des frères et des sœurs : ils préféreraient les voir mourir d’épuisement ou de faim plutôt que leur permettre d’examiner le vrai chemin. Par conséquent, ne sont-ils pas devenus des obstacles empêchant les gens d’aller au ciel ? Comme l’a dit le Seigneur Jésus : “Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer” (Matthieu 23:13). Si nous n’avons aucun discernement, alors nous serons trompés par l’hypocrisie des pasteurs et des anciens, nous continuerons à les écouter, et nous serons finalement menés à la ruine par ces faux bergers. »

Ces explications de la sœur m’ont enfin permis de faire preuve de discernement concernant l’essence profonde du pasteur. Jusqu’alors, durant tout ce temps où je croyais au Seigneur, j’avais cru que les pasteurs chérissaient la vérité parce qu’ils servaient le Seigneur depuis des années et connaissaient bien la Bible, et je les avais idolâtrés et admirés. Et là, pour la première fois, je me suis aperçue que les pasteurs ne croyaient pas vraiment en Dieu et n’aimaient pas du tout la vérité. Ils savaient depuis longtemps que le Seigneur était revenu, mais ils n’avaient aucune envie de chercher le vrai chemin, et afin d’empêcher les fidèles d’accepter l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, ils s’étaient véritablement joints au PCC pour condamner l’œuvre de Dieu et pour lui résister : ils étaient vraiment les pharisiens modernes ! Forte de cette prise de conscience, j’ai pris la résolution de ne jamais renoncer au vrai chemin, quels que puissent être les moyens employés par le pasteur pour me tromper ou m’intimider.

Notre seconde conversation : le pasteur et les diacres m’interrogent à tour de rôle pour tenter de me forcer à renoncer au vrai chemin

Le lendemain, je me suis sentie remplie de foi et je me suis rendue dans mon ancienne église sans éprouver aucune crainte. Il y avait le pasteur, deux diacres et la sœur Zhao, assis d’un côté d’une grande table. Le pasteur tenait une Bible dans ses mains et les deux diacres avaient posé devant eux des cahiers, tels des juges se préparant à interroger une délinquante. Étonnée de me retrouver confrontée à un tel spectacle, j’ai pensé : « Combien de questions, exactement, allez-vous me poser, avec tout ce cinéma que vous avez préparé ? » Cela m’a paru amusant, mais j’ai préféré ne pas baisser la garde, et j’ai prié Dieu intérieurement pour Lui demander de me donner la foi et la sagesse dont j’allais avoir besoin pour faire face à cette situation. Aussitôt que je me suis assise, le diacre Zhao m’a demandé : « Sœur Fang, comment êtes-vous entrée en contact avec l’Église de Dieu Tout-Puissant ? Qui vous les a fait rencontrer ? »

Comme j’allais répondre, le diacre Huang m’a demandé : « Depuis combien de temps croyez-vous en Dieu Tout-Puissant ? Que vous ont-ils dit ? Ne saviez-vous pas que ce sont des hérétiques ? Qu’est-ce qui vous a attirée dans l’Église de Dieu Tout-Puissant ? Pourquoi l’avez-vous acceptée… »

C’est alors que le pasteur a brandi sa Bible et a déclaré sur un ton pontifiant : « L’œuvre et les paroles de Dieu Tout-Puissant vont au-delà de la Bible, et tout ce qui va au-delà de la Bible est une hérésie. Vous ne devez pas y croire ! »
En voyant le pasteur agiter sa Bible et condamner les déclarations et l’œuvre de Dieu Tout-Puissant, comme une reconstitution des pharisiens qui condamnaient le Seigneur Jésus et qui Lui résistaient, je me suis mise en colère, mais sans savoir quoi répondre. J’ai alors eu le sentiment que Dieu était mon renfort et mon soutien, et je me suis hâtée de Lui adresser cette prière : « Ô Dieu ! Protège-moi et donne-moi les paroles que je dois prononcer pour pouvoir rester ferme dans mon témoignage. » Après avoir prié, J’ai senti que la foi et la force me gagnaient, et la vérité que ma sœur avait exprimée lors de notre réunion, concernant la relation entre Dieu et la Bible, m’est venue à l’esprit. J’ai donc déclaré d’une voix forte : « Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité et je crois au vrai chemin. Vous dites que tout ce qui va au-delà de la Bible est une hérésie, alors je vous demande, qu’y a-t-il eu en premier, Dieu, ou la Bible ? Quel est le plus grand, Dieu ou la Bible ? La Bible n’est qu’un récit historique de l’œuvre passée de Dieu. Sans l’œuvre de Dieu, il n’y aurait pas de récit biblique. Dieu est le Maître de toutes les choses : Il est non seulement le Seigneur du sabbat, mais également le Seigneur de la Bible, et Il a tout à fait le droit d’aller au-delà de la Bible et d’œuvrer selon Son propre plan et selon les besoins de l’humanité. Vous limitez l’œuvre de Dieu à ce qui se trouve dans la Bible, et vous utilisez la Bible pour délimiter l’œuvre de Dieu : c’est inacceptable ! »

Quand j’ai eu fini de parler, le pasteur était abasourdi. Il a incliné la tête et n’a rien dit, son visage n’était plus qu’un masque inexpressif, et il n’a plus tenu compte de ce que je disais. C’est alors que la sœur Zhao m’a dit avec chaleur : « Le pasteur et les diacres se soucient réellement de toi. Si tu voulais bien revenir dans notre Église, le pasteur te donnerait de l’argent. Il te suffit de nous dire comment ils ont fait pour t’induire en erreur, quand tu es entrée en contact avec l’Église de Dieu Tout-Puissant, et de dire aux frères et aux sœurs de notre Église qu’ils n’ont rien à faire avec l’Église de Dieu Tout-Puissant. Le pasteur a garanti que tu n’as rien à craindre, et il te donnera même des cours particuliers d’étude biblique. »
Très surprise, j’ai pensé : « Comment pouvez-vous dire de telles choses ? Moi qui avais tellement confiance en vous, je crois que j’ai vu maintenant qui vous êtes vraiment. Vous voulez acheter le cœur des gens avec de l’argent et me faire renoncer au vrai chemin, et vous voulez aussi que je porte un faux témoignage et des accusations fausses contre l’Église de Dieu Tout-Puissant. Vous ne reculerez vraiment devant rien pour faire en sorte que les croyants renoncent au vrai chemin. C’est vraiment déplorable ! » Furieuse, j’ai déclaré : « Il est clairement écrit dans les Dix commandements : “Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain”(Exode 20:16). Porter un faux témoignage est une offense contre le tempérament de Dieu, et c’est un acte qui défie Dieu. L’Église de Dieu Tout-Puissant ne m’a fait aucun mal, tout ce qu’ils ont fait, c’est subvenir à ma vie. Comment pouvez-vous me demander de dire qu’ils m’ont trompée ? Ce serait un mensonge éhonté. Je ne ferai jamais rien de ce genre. Je sais quel chemin je dois choisir. Vous m’avez exclue de votre Église, et je croirai en Dieu Tout-Puissant. »

Les deux diacres, se rendant compte que je n’étais pas près de revenir en arrière, ont alors abondé en condamnations et autres propos hostiles à l’égard de Dieu Tout-Puissant. Je leur ai répondu avec colère : « Vous connaissez très bien la Bible et vous êtes prédicateurs. Et pourtant, quand vous apprenez que le Seigneur est de retour, vous ne cherchez pas du tout le vrai chemin, et vous osez le condamner et vous y opposer. Êtes-vous de vrais croyants ? » Ils ne m’ont pas réfutée. C’est là que le pasteur, qui était resté silencieux pendant tout ce temps, a déclaré, désarmé : « Chacun a le droit de choisir sa croyance. Puisque vous avez choisi de croire en Dieu Tout-Puissant, eh bien, faites comme bon vous semble. » En l’entendant parler ainsi, j’ai laissé échapper un soupir de soulagement. À ce moment, les deux diacres et la sœur Zhao ont continué à prononcer des paroles de condamnation à l’encontre de Dieu Tout-Puissant et m’ont exhortée à quitter l’Église de Dieu Tout-Puissant dès que possible. Ils ont essayé de me convaincre par différents moyens, mais guidée par Dieu, j’ai refusé. Le pasteur et les diacres ont alors tenu divers propos blasphématoires à l’encontre de Dieu Tout-Puissant, et j’ai ressenti une bouffée de dégoût. Je leur ai dit avec colère : « Vous êtes très bons pour prêcher des sermons à l’église, mais vous opposez une si grande résistance à Dieu. Vous ne connaissez vraiment pas Dieu du tout. » Ils ont été choqués, car ils ne pensaient pas que je serais capable de dire de telles choses. À ce stade-là, je n’avais plus envie de leur parler, donc je me suis levée et je suis sortie.

Au cours des semaines qui ont suivi, plusieurs sœurs de mon ancienne Église ont continué à me téléphoner pour me faire part d’informations négatives condamnant l’Église de Dieu Tout-Puissant. J’en ai eu assez de les voir résister à Dieu de cette manière, et j’ai cessé de répondre à leurs appels et de lire leurs messages. Elles m’ont harcelée ainsi pendant deux semaines, et puis elles ont arrêté. Par la suite, une sœur de mon ancienne Église m’a envoyé un message m’informant que le pasteur avait verrouillé l’Église. Elle me disait que beaucoup de messages circulaient autour de l’Église, appelant les croyants à résister et à se prémunir contre l’Éclair Oriental, et demandant aux frères et aux sœurs de l’Église de ne pas entrer en contact avec moi.

Une appréciation fondée sur l’expérience

J’avais vu de mes propres yeux comment le pasteur condamnait et défiait l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, et j’avais fait personnellement l’expérience de son harcèlement. Tout cela m’a permis de me rendre compte de l’essence du pasteur, faite d’hypocrisie et de détestation de la vérité. Dieu Tout-Puissant exprime tant de vérités, qui sont toutes accessibles au public sur Internet, et pourtant ils n’avaient pas cherché ni examiné du tout le vrai chemin. Au lieu de cela, ils ont seulement jugé et condamné aveuglément l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Afin de garder le contrôle des fidèles et de conserver leurs positions et leurs moyens de subsistance, ils se sont même servis des mensonges du PCC pour tromper les croyants, et ils ont verrouillé l’Église pour que les croyants ne puissent pas examiner ni accepter le vrai chemin, et qu’ils soient tous sous leur contrôle. De ce fait, les croyants n’ont pas pu entendre la voix de Dieu ni lire les paroles exprimées par le Seigneur revenu, et ils ont donc perdu le salut de Dieu. En agissant ainsi, les pasteurs n’ont-ils pas conduit les fidèles sur le chemin de la destruction ? Il n’est pas surprenant que les paroles de Dieu dénoncent les pasteurs qui lisent la Bible du haut de leur piédestal comme des démons vivants qui dévorent l’âme des gens et comme des antéchrists qui défient Dieu : Tout cela était vrai. Grâces soient rendues à Dieu ! C’est grâce à la protection et à l’aide de Dieu que j’ai pu acquérir du discernement concernant mon ancien pasteur et avoir davantage encore de certitude concernant l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. Après cette expérience, j’ai constaté que je pouvais mettre en échec les tromperies et les obstructions du monde religieux en faisant confiance à Dieu. À l’avenir, les pasteurs et les collaborateurs pourront toujours me harceler, je n’abandonnerai jamais Dieu Tout-Puissant. Je me suis promis de suivre le vrai chemin jusqu’à la fin et de ne jamais y renoncer.

Nous recommandons :

Quelle est la conséquence pour quelqu’un qui croit en Dieu dans la religion et qui souffre de la confusion et du contrôle des pharisiens et des antéchrists ? Ceux qui croient de cette manière peuvent-ils être sauvés par Dieu ?

Dans le monde religieux, qui détient le pouvoir, est-ce la vérité et Dieu ou les antéchrists et Satan ?