Menu

En tant qu'une vierge sage, comment préparer l’huile pour le retour de Jésus ?

Jésus Christ dit: « Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent: Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. » (Matthieu 25:1-10). Il y a deux mille ans, Jésus Christ nous parla une fois en parabole de façon très vivante au sujet de qui peut entrer dans le royaume des cieux. Il dit que seules les vierges sages pouvaient accueillir le fiancé et les vierges folles qui n’avaient pas pris d’huile avec elles ne le pouvaient pas. Quand j’ai lu cette parabole, j’ai décidé d’être une vierge sage pour accueillir le retour du Seigneur et festoyer avec Lui.

Quelle est la Bonne Façon de Préparer l’Huile pour le Retour de Jésus ?

Au cours des quelques décennies de foi en le Seigneur, j’ai toujours désiré que le Seigneur m’accueille dans la demeure céleste et me délivre de ce monde malsain et plein de péchés, afin que je reçoive Sa belle promesse. Je me suis souvent évertué à lire la Bible et j’ai prié au Seigneur avec ferveur; j’ai cherché de prédicateurs bien connus qui connaissaient bien la Bible et les écoutais expliquer la Bible; j’ai toléré le ridicule et le sarcasme des gens de ce monde; quand la maladie ou les choses adverses s’abattirent sur moi, j’essayai de m’empêcher de suivre Satan et de me plaindre, car je croyais que « celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé ». Je pensais que ce faisant je préparais l’huile. J’étais incapable de ressentir la présence du Seigneur même si je priais souvent à Lui.

Ma préparation de l’huile de cette façon n’était-elle pas conforme à la volonté du Seigneur ? Je suis tombé dans la confusion. Un jour, j’entendais le sermon d’un frère qui disait : « Á l’Age de Grâce, Jésus Christ a mentionné les vierges sages. Quel est ce mystère ? Pourquoi dit-on que ce sont les vierges sages ? C’est principalement parce qu’elles peuvent reconnaître la voix de Dieu. Dès qu’elles écoutent, elles comprennent : « J’ai senti que les paroles de cet homme sont les paroles de Dieu, que c’est la voix de Dieu. Il n’y a aucun moyen qu’une personne prononce ces mots; C’est la voix de Dieu. Alors je crois en Lui. Il est le Christ, c’est-à-dire que Dieu est devenu chair ». Vous voyez, c’est là leur sagesse.

Comment les gens sans compréhension peuvent-ils être si idiots ? Ils pensent : « N’est-ce pas un homme ? N’est-ce pas Jésus de Nazareth ? N’est-ce pas simplement une personne ordinaire ? Comment peut-Il être Dieu ? Nous ne croirons pas en Lui, et nous croyons seulement en Dieu, celui dans les cieux ». Voyez, cela ne montre-t-il pas qu’ils n’ont aucune compréhension spirituelle ? Pourtant, ils croient que leurs paroles sont justes et très raisonnables. Le résultat est que Dieu permet à ces gens « intelligents » de devenir victimes de leurs propres ruses ». Ses témoignages ont mis fin à ma confusion. J’ai compris que préparer l’huile signifie être capable d’écouter la voix de Dieu, de comprendre les paroles de Dieu, d’accepter la vérité et se soumettre à Dieu. Seuls ceux qui peuvent faire tout cela sont des vierges sages.

Cela m’a rappelé de Pierre le pêcheur. Après avoir entendu l’évangile du royaume des cieux prêché par Jésus-Christ, il se rendit compte que ce que Jésus-Christ avait dit était le mystère du royaume des cieux, et que Jésus-Christ avait été envoyé par Dieu, alors il Le suivit. Pendant qu’il restait avec Jésus-Christ, Pierre vit que Ses paroles ne pouvaient pas être prononcées par l’homme et que l’œuvre qu’Il accomplissait n’aurait pas pu être accomplie par l’homme. Du discours et du comportement du Seigneur, Pierre a reconnu qu’Il était le Fils du Dieu vivant. J’ai aussi pensé à la femme de la Samarie. Quand elle entendit le Seigneur Jésus parler des secrets les plus intimes de son cœur, elle reconnut le Seigneur, car elle savait que seul Dieu peut connaître les secrets les plus intimes de l’homme. Alors elle a abandonné sa vase et est allée dire aux gens : « Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait ; ne serait-ce point le Christ ? » (Jean 4:29). Face à l’apparition de Dieu, les disciples et ceux qui suivaient le Seigneur Jésus pouvaient discerner que les paroles qu’Il avait prononcées étaient la vérité et venaient de Dieu, ce qui n’aurait pas pu être dit par l’homme. Et après avoir entendu la voix de Dieu, ils ont pu accepter, se soumettre et suivre le Seigneur. C’est ainsi qu’ils ont préparé l’huile.

Au contraire, ces vierges folles n’avaient pas de cœur qui cherche et qui désire et elles ne cherchaient ni ne recherchaient la vérité exprimée par le Christ afin de voir si c’était la voix de Dieu. Au contraire, elles définissaient toujours l’œuvre de Dieu selon leurs compréhensions, traitaient Jésus-Christ incarné comme une personne ordinaire et disaient que la parole de Dieu était en fait la parole de l’homme. Par conséquent, elles ont été rejetées par Dieu et ont perdu Son salut. Il en est de même pour les pharisiens de l’époque qui n’écoutaient pas attentivement les paroles du Seigneur, jugeaient aveuglément Dieu d’être un homme selon leurs conceptions et ont même de manière fanatique condamné le Seigneur qu’ils disaient avoir prononcé des paroles de blasphème. Finalement, ils ont été maudits et punis par Dieu parce qu’ils avaient contesté la nouvelle œuvre du Seigneur.

Puis j’ai lu ces paroles du Seigneur : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » (Jean 16:12-13). « Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. » (Matthieu 25:6-7). Les écritures nous montrent que dans le futur Dieu reviendra pour nous dire beaucoup plus et nous parler de Son oeuvre à venir. Alors, quand le Seigneur reviendra, je devrai être une vierge sage. Si quelqu’un prêche le message du retour du Seigneur, je devrai être vigilant pour écouter la voix de Dieu et prier davantage au Seigneur pour recevoir Ses commandements. Je crois que le Seigneur me guidera pour l’accueillir à Son retour, car le Seigneur a promis : « Et moi, je vous dis: Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. » (Luc 11:9-10). « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » (Apocalypse 3:20). Rendons grâce au Seigneur ! Que le royaume du Seigneur arrive bientôt. Espérons que nous pouvons être des vierges sages et accueillir le retour de Jésus-Christ.

Traduction par Suze Domingue

Nous recommandons :

Laissez un commentaire