Menu

Évangile du jour en image — Matthieu 6:7

Le verset du jour

En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.

Pensées sur le verset du jour

Beaucoup de frères et sœurs croient que plus ils prient longtemps et plus ils disent de paroles, plus Dieu entendra. Ainsi, nous remarquons toujours que certains frères et sœurs prient pendant une heure ou deux, voire même trois ou quatre heures. Est-ce que Dieu écoute vraiment la prière comme ça ? Dans ce verset, nous pouvons voir que le Seigneur nous demande de ne pas dire des mots sans valeur ou répétés la même chose quand nous prions. Si vous priez pendant trois ou quatre heures, simplement en prononçant des mots qui n’ont aucun but mais qui sont beaux à entendre. Alors ce genre de prière n’est pas sincère. Il ne sera pas entendu, mais même méprisé par Dieu. Alors, quelle est la véritable prière ? Le livre dit : « Qu’est-ce que ça veut dire de prier véritablement ? Cela signifie dire les paroles de ton cœur à Dieu et communier avec Dieu ayant saisi Sa volonté et sur la base de Ses paroles ; cela signifie se sentir particulièrement proche de Dieu, sentir qu’Il est devant toi, et que tu as quelque chose à Lui dire ; et cela signifie être particulièrement radieux dans ton cœur, et sentir que Dieu est particulièrement adorable. Tu te sentiras particulièrement inspiré et, après avoir entendu tes paroles, tes frères et sœurs se sentiront satisfaits, ils auront le sentiment que les paroles que tu prononces sont les paroles qu’il y a dans leur cœur, les paroles qu’ils veulent dire et celles que tu prononces sont celles qu’ils veulent dire. C’est ce que veut dire prier véritablement. » ( Extrait de « Concernant la pratique de la prière » ) A partir de ces paroles, Dieu veut que nous Lui disions la vérité et les paroles qui sont dans nos cœurs, disons simplement ce que nous avons dans nos coeurs, peu importe combien de mots nous utilisons.

Image biblique du jour

Matthieu 6:7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.

Laissez un commentaire