Menu

À suivre

Chant chrétien « Seules les difficultés et les épreuves peuvent te faire véritablement aimer Dieu »

326 16/08/2020

Chant chrétien « Seules les difficultés et les épreuves peuvent te faire véritablement aimer Dieu »

À quel point aimes-tu Dieu ?
Que sais-tu de tout ce qu'Il a fait en toi ? Découvre-le.
Quand Dieu arrivera sur terre,
tout ce qu'Il a laissé voir et fait à l'homme
servira à ce que l'homme L'aime et Le connaisse vraiment.
Le fait que l'homme soit capable
de souffrir pour Dieu, d'en être arrivé là,
tient de l'amour de Dieu, ainsi que de Son salut.
C'est aussi grâce au jugement
et à l'œuvre de châtiment qu'Il a menés en l'homme.

Sans Son jugement, Ses épreuves et Son châtiment,
et tant que Dieu ne t'a pas fait souffrir,
tu n'aimes pas vraiment Dieu.
Plus Son œuvre en l'homme
et la souffrance de l'homme seront grandes,
plus tu verras à quel point cette œuvre est sage,
et plus le cœur de l'homme pourra aimer Dieu.
Comment apprends-tu à aimer Dieu
sans épurement ni dures épreuves ?
Si Dieu donnait seulement grâce, amour et pardon,
pourrais-tu vraiment aimer Dieu ?

D'une part, quand Dieu le met à l'épreuve
l'homme apprend à connaître ses propres défauts ;
il voit qu'il est méprisable, insignifiant et petit,
qu'il n'a rien et qu'il n'est rien.
D'autre part, quand Dieu met l'homme à l'épreuve,
Il lui crée un environnement,
de sorte qu'il puisse faire l'expérience de la beauté de Dieu.

Bien que la douleur soit grande, et parfois atroce,
au point d'être un chagrin accablant,
l'homme voit combien l'œuvre de Dieu est belle en lui.
Ce n'est qu'à cette condition que
naît en l'homme l'amour sincère pour Dieu.

Sans Son jugement, Ses épreuves et Son châtiment,
et tant que Dieu ne t'a pas fait souffrir,
tu n'aimes pas vraiment Dieu.
Plus Son œuvre en l'homme
et la souffrance de l'homme seront grandes,
plus tu verras à quel point cette œuvre est sage,
et plus le cœur de l'homme pourra aimer Dieu.
Comment apprends-tu à aimer Dieu
sans épurement ni dures épreuves ?
Si Dieu donnait seulement grâce, amour et pardon,
pourrais-tu vraiment aimer Dieu ?

Extrait de « Suivre l'Agneau et chanter des cantiques nouveaux »

Laisser un commentaire