Menu

Évangile du jour — Renoncer à la chair

Le verset du jour

Jésus dit à ses disciples: Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux.

Pensées sur le verset du jour

Le Seigneur Jésus nous dit qu’il est difficile pour les riches d’entrer dans le royaume des cieux. En y réfléchissant bien, pourquoi les riches peuvent difficilement entrer dans le royaume des cieux ? C’est parce qu’ils ne peuvent pas renoncer à la richesse et à la jouissance charnelle. Mais il en va de même pour nous, les pauvres, si nous nous en tenons à la richesse, à la gloire et à la fortune. Une fois que nos cœurs sont occupés par l’argent, il n’y a pas de place pour Dieu dans notre cœur. Et nous ne pouvons que devenir de plus en plus avides, et être incapables de pratiquer les paroles du Seigneur.

Comme le dit le livre : « Plus tu satisfais la chair, plus elle s’accorde de liberté ; si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois, elle te demandera davantage, et, continuant ainsi, tu en viendras à aimer la chair encore plus. … La chair de l’homme est comme le serpent : son essence est de nuire à la vie des gens, et, quand on lui donne tout ce qu’elle veut, ta vie est perdue. La chair appartient à Satan. Elle est remplie de désirs extravagants, elle ne pense qu’à elle-même, elle veut profiter du confort et se délecter de loisirs, se complaire dans la paresse et l’oisiveté, et l’ayant satisfaite jusqu’à un certain point, tu finiras par être dévoré par elle. Cela veut dire que si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois elle te demandera plus. Elle a toujours des désirs extravagants et de nouvelles exigences. Elle profite du fait que tu lui cèdes tout pour t’amener à la chérir davantage et à vivre ses conforts. Si tu ne la domines pas, tu finiras par te perdre. » (Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu ») « Ce dont tu jouis avec avidité aujourd’hui, c’est la chose même qui ruine ton avenir, alors que la douleur que tu souffres aujourd’hui, c’est la chose même qui te protège. » (Extrait de « L’œuvre d’évangélisation est aussi une œuvre pour sauver »)

À partir de telles paroles, nous pouvons comprendre que la chair de l’homme est comme le serpent. Plus nous satisfaisons la chair, plus ses désirs deviennent grands. La première fois que nous ne pratiquons pas la vérité pour jouir avidement de la chair, nous pouvons nous sentir redevables ; et la deuxième fois que nous ne mettons pas la vérité en pratique pour la même raison, il y a encore de l’endettement dans notre cœur, mais après une troisième et une quatrième fois, nous devenons inconscients, et il n’y a pas d’endettement dans notre cœur. De cette façon, nous perdons la chance d’être sauvés par Dieu et d’entrer dans le royaume des cieux. Cela montre que nous devons voir à travers l’essence de la chair, coopérons réellement avec Dieu, et prions Dieu pour la résolution et le courage de surmonter les désirs charnels et pour la foi et la persévérance de pratiquer la vérité, alors nous pouvons vraiment renoncer à notre chair pas à pas. Amen !

Image biblique du jour

Évangile du jour — Renoncer à la chair

Laissez un commentaire