Évangile du jour — C’est l’exigence de Dieu envers nous de pardonner les transgressions des autres

Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Matthieu 6:14-15

Pensées sur le verset du jour

Le Seigneur Jésus nous enseigne à apprendre à tolérer et à pardonner aux autres. Si nous pouvons excuser les autres pour leurs erreurs, le Seigneur nous excusera également pour les nôtres. Dans la vie réelle, lorsque d’autres blessent nos intérêts avec leurs paroles ou leurs actes, il est facile pour nous de leur en vouloir. L’intention du Seigneur est de nous permettre d’être tolérants et de pardonner aux autres avec un cœur aimant. À propos de cela, il est dit dans la Bible : « Alors Pierre s’approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois ? Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. » (Matthieu 18, 21-22 ) Quelle est la vraie signification de l’exigence du Seigneur pour nous dans ces versets? Dieu dit : « L’objectif exprimé par le nombre dans cette expression est de permettre aux gens de comprendre l’intention du Seigneur Jésus au moment où Il a dit cela. Son intention était que les personnes devraient pardonner aux autres, non pas une ou deux fois et pas même sept fois, mais soixante-dix fois sept fois. Mais quelle sorte d’idée est-ce, ce “soixante-dix fois sept fois” ? C’est pour apprendre aux gens à endosser pleinement la responsabilité du pardon, quelque chose qu’ils doivent apprendre et une voie qu’ils doivent garder. Même si ce n’était qu’une expression, elle avait un rôle crucial. Elle aidait les gens à apprécier ce qu’Il voulait dire et à trouver les bons modes de pratique, les principes et les règles de pratique. Cette expression aida les gens à comprendre clairement et leur donna une idée précise de la nécessité d’apprendre le pardon, de pardonner sans condition et sans restriction, mais avec une attitude de tolérance et de compréhension envers les autres. » À partir de ce passage, Dieu nous demande de pardonner sans conditions et sans limitations, et de faire du pardon notre responsabilité. Si nous disons que nous pardonnons aux autres tout en gardant rancune contre eux, un tel pardon simulé ne correspond pas à la volonté de Dieu. C’est seulement en mettant de côté nos préjugés ou notre rancune envers les autres que nous pourrons être selon le cœur de Dieu.

Nous recommandons :

J’ai trouvé un moyen de résoudre les conflits entre collègues

Dieu a résolu la haine dans mon cœur


Image biblique du jour