Connaitre la sagesse et l’omnipotence de Dieu du fait de Sa domination et de Son administration du monde spirituel

Connaitre la sagesse et l’omnipotence de Dieu du fait de Sa domination et de Son administration du monde spirituel

En ce qui concerne le monde spirituel, si les différents êtres qui y habitent font quelque chose de mal, s’ils ne font pas leur travail correctement, Dieu a aussi des édits et des décrets célestes correspondants pour traiter avec eux. Cela est absolu. Ainsi, au cours de l’œuvre de gestion de Dieu de plusieurs mille ans, des huissiers de justice qui ont fait du mal ont été exterminés. Certains sont encore détenus et punis aujourd’hui. Tous les êtres dans le monde spirituel doivent faire face à cela. S’ils font quelque chose de mauvais ou commettent le mal, ils sont punis, ce qui est la même approche que Dieu utilise avec Ses élus et les exécutants. Et donc, que ce soit dans le monde spirituel ou le monde matériel, les principes selon lesquels Dieu agit ne changent pas. Peu importe que tu puisses voir les actions de Dieu ou non, leurs principes ne changent pas. Constamment, Dieu a gardé les mêmes principes dans Son approche de toutes choses et dans Son traitement de toutes choses. Cela est immuable. Dieu sera bon envers ceux qui vivent relativement bien parmi les incroyants et Il réservera des opportunités pour ceux de chaque religion qui se comportent bien et ne font pas de mal, leur permettant de jouer leur rôle dans toutes les choses gérées par Dieu et de faire ce qu’ils doivent faire. De même, parmi ceux qui suivent Dieu, parmi Ses élus, Dieu ne fait pas de discrimination contre qui que ce soit, suivant Ses principes. Il est bon envers tous ceux qui sont capables de Le suivre sincèrement et Il aime tous ceux qui Le suivent sincèrement. C’est juste que, pour ces différents types de gens — les incroyants, les différents gens de foi et les élus de Dieu — ce qu’Il accorde à chacun est différent. Prenez les incroyants : même s’ils ne croient pas en Dieu et si Dieu les considère comme du bétail, sans discrimination parmi toutes choses, tous ont de la nourriture à manger, leur propre logement et un cycle normal de la vie et de la mort. Ceux qui font le mal sont punis et ceux qui font le bien sont bénis et reçoivent la bonté de Dieu. N’en est-il pas ainsi ? Pour les gens de foi qui sont en mesure de respecter strictement les préceptes religieux, renaissance après renaissance, alors, après toutes ces renaissances, Dieu fera finalement entendre Sa proclamation. De même, pour vous aujourd’hui, que vous soyez l’un des élus de Dieu ou un exécutant, Dieu vous rendra aussi conformes et déterminera votre fin en accord avec les règlements et décrets administratifs qu’Il a fixés. Parmi ces différents types de gens — les différents types de gens de foi qui appartiennent à différentes religions — Dieu leur a-t-Il accordé un espace de vie ? Où est le Judaïsme ? Est-ce que Dieu a interféré dans leur foi ? Non, n’est-ce pas ? Et qu’en est-il du Christianisme ? Il n’a pas interféré non plus. Il leur permet de respecter leurs propres procédures, ne leur parle pas ni ne leur donne une illumination, et, par ailleurs, Il ne leur révèle rien : « Si tu crois que c’est juste, alors crois de cette façon ! » Les catholiques croient en Marie et que ce fut par Marie que les nouvelles furent transmises à Jésus ; telle est leur forme de croyance. Et Dieu a-t-Il jamais corrigé leur foi ? Dieu leur laisse le champ libre, Il ne leur prête aucune attention et Il leur donne un certain espace où vivre. Et avec les musulmans et les bouddhistes, est-Il aussi comme cela ? Il a fixé des limites pour eux aussi et leur permet d’avoir leur propre espace de vie sans interférer dans leurs religions respectives. Tout est bien ordonné. Et que voyez-vous en tout cela ? Que Dieu a de l’autorité, mais Il n’abuse pas de Son autorité. Dieu arrange toutes choses dans un ordre parfait, Il est méthodique et en cela résident Sa sagesse et Son omnipotence.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X »

Nous recommandons :

Comment connaitre et considérer le fait de la souveraineté de Dieu sur le destin humain

La naissance : le premier passage