Évangile du jour — La justice de Dieu

Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes.

Colossiens 3:25

Pensées sur le verset du jour

Des phrases telles que « Ce que vous récoltez est ce que vous semez » et « Dieu regarde tout ce que vous faites » nous le disent : Peu importe qui, tant qu’ils ont fait des choses injustes, ils souffriront certainement la juste punition de Dieu, parce que Dieu est juste. Cela me rappelle les gens de Sodome qui étaient dans l’inimitié envers Dieu et détruits par Dieu à la fin.

Sodome était une ville extrêmement maléfique. Avec la musique et la danse nuit après nuit, sa prospérité a poussé les gens de cette ville à la fascination. Ils vivaient dans les passions et les convoitises et ne pouvaient pas s’en sortir. Personne n’aspirait à la lumière et encore moins n’était prêt à sortir de la fange maléfique. Toute la ville était pleine de sang et de meurtres. De plus, quand les gens de Sodome ont vu les messagers de Dieu, ils n’ont pas demandé s’ils étaient venus répandre la volonté de Dieu. Au contraire, ils leur ont effrontément fait du mal sans attendre une explication. Même si Lot les suppliait avec pitié et essayait de donner ses deux filles en échange, ils ne laissaient pas les deux messagers tranquilles. La Bible n’a enregistré qu’un seul cas en tant que tel, mais elle a pleinement exposé la véritable nature vicieuse des habitants de Sodome. Ils ne voyaient rien d’autre qui valait la peine autour d’eux, ils étaient fou furieux ; ils prenaient plaisir à dévorer et à blesser les gens, même si les victimes étaient les serviteurs de Dieu. C’est précisément parce que les habitants de Sodome étaient très corrompus que, aux yeux de Dieu, toute la ville de Sodome méritait d’être maudite, détestée et encore plus détruite par Dieu.

Comme le livre le dit : « Des hommes étaient devenus corrompus à l’extrême. Ils ne savaient pas qui était Dieu ou d’où ils venaient. Si Dieu était mentionné, ces gens attaquaient, calomniaient et blasphémaient. Même lorsque les serviteurs de Dieu vinrent proclamer Son avertissement, ces hommes corrompus non seulement ne montrèrent aucun signe de repentance, ils n’abandonnèrent pas leur mauvaise conduite. Au contraire, ils ont effrontément lésé les serviteurs de Dieu. Ce qu’ils ont exprimé et révélé, c’est leur nature et leur essence d’inimitié extrême envers Dieu. Nous pouvons voir que la résistance à Dieu de ces hommes corrompus était plus qu’une révélation de leur tempérament corrompu, tout comme c’était plus qu’un exemple de calomnie ou de moquerie découlant d’un manque de compréhension de la vérité. Ni la stupidité ni l’ignorance n’avaient motivé leur conduite méchante ; ce n’était pas parce que ces gens avaient été trompés et ce n’était certainement pas parce qu’on les avait induits en erreur. Leur conduite avait atteint le niveau d’un antagonisme, d’une opposition et d’une protestation ostensiblement effrontés contre Dieu. Sans aucun doute, ce genre de comportement humain était susceptible d’enrager Dieu et d’enrager Son tempérament, un tempérament qui ne doit pas être offensé. Par conséquent, Dieu a directement et ouvertement libéré Sa colère et Sa majesté ; c’est une vraie révélation de Son tempérament juste. » (Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique II »)

Nous recommandons :

La corruption de Sodome : exaspérante pour l’homme, blessante pour Dieu

La colère de Dieu est une sauvegarde pour toutes les forces justes et toutes les choses positives

Le tempérament juste du Créateur est réel et vivant


Image biblique du jour
Évangile du jour — La justice de Dieu